La 48e Foire internationale d’Alger (FIA) se tiendra du 27 mai au 1er juin, Participation de 30 pays

Liberte; le Samedi 23 Mai 2015
110802

Près de 1 400 entreprises prendront part à la 48e Foire internationale d’Alger (FIA) qui se tiendra du 27 mai au 1er juin, au Palais des expositions des Pins-Maritimes. Sur une superficie globale de 51 211 m2, la Safex accueillera 643 sociétés algériennes et près de 750 exposants étrangers représentant
30 pays. Placée sous le thème “la diversification économique pour une croissance durable”, cette édition a choisi l’Inde comme invité d’honneur. Ce pays qui n’a jamais raté ce rendez-vous depuis 2005, prend part à cette exposition avec 84 entreprises activant notamment dans l’agriculture, les productions pharmaceutiques et les technologies de l’information. Cette manifestation sera inaugurée officiellement mardi prochain par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, en présence de la ministre d’État de l’Inde chargée du Commerce et de l’Industrie, Nirmala Sitharaman. Le choix de l’Inde comme invité d’honneur s’explique par le fait que ce pays est “un exemple en matière de développement, de diversification économique et de croissance”, a expliqué le ministre du Commerce, Amara Benyounès, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée conjointement avec l’ambassadeur de l’Inde à Alger, M. Kuldeep Bhardwaj. Une dizaine d’investisseurs indiens est, selon l’ambassadeur, présente en Algérie. Ils sont spécialisés dans la construction, la sidérurgie, la restauration et la production pharmaceutique. M. Bhardwaj annoncera à ce propos, le projet d’engrais chimiques que l’Inde souhaite développer en Algérie. Il s’agit d’un produit fabriqué à partir du gaz naturel. “L’Inde dépend de l’agriculture. D’où ses besoins importants en engrais chimiques que nous voulons produire en Algérie pour être exportés de façon exclusive vers notre pays”, a-t-il expliqué. Pour lui, les négociations sur ce projet ont déjà été lancées entre l’Algérie et son pays. En 2014, l’Inde était, faut-il le souligner, le 17e client de l’Algérie pour un montant de 625 millions de dollars et son 12e fournisseur avec 1,2 milliard de dollars. Par ailleurs, M. Amara Benyounès a précisé que la FIA a attiré six pays d’Europe, six d’Asie, quatre des Amériques, six du monde arabe et trois pays d’Afrique. À noter aussi les participations individuelles de 32 firmes étrangères provenant de la Tunisie, de la Libye, de la France, de l’Italie, du Portugal, de la Turquie, de la République tchèque, de la Russie, de la Chine, de la Syrie, de l’Iran, de la Serbie, de l’Inde, de l’Arabie saoudite et du Pakistan. L’édition précédente avait enregistré, pour rappel, la participation de 1 045 entreprises dont 600 étrangères représentant 37 pays.

B. K.

 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Badreddine KHRIS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..