La CNAS victime d’un détournement de plus d’un milliard de centimes, Cinq accusés, dont deux médecins, placés sous mandat de dépôt à Tiaret

Liberte; le Dimanche 23 Novembre 2014
3

Après une enquête qui aura duré plusieurs mois, suite à une ordonnance judiciaire, les éléments de la brigade économique et financière de la police judiciaire de Tiaret ont clôturé, la semaine passée, le dossier portant sur un détournement de 1,1 milliard de centimes au détriment de la Cnas (Caisse nationale des assurances des travailleurs salariés) de Tiaret.
Selon les éléments de l’enquête, B. A., 25 ans, responsable d’une officine pharmaceutique située à Oued Lili, et son vendeur, A. M., sont cités comme principaux accusés.
Ces derniers, avec la complicité présumée de la responsable de l’antenne Cnas de Rahouia, N. H., un de ses employés, B. N., et 4 médecins, dont 3 exercent dans le secteur public, faisaient usage d’ordonnances médicales fictives et estampillées à blanc et des cartes Chifa laissées à leur niveau par des clients, dont 9 sont déjà décédés, pour subtiliser de l’argent auprès de la caisse de Rahouia jusqu’à atteindre le montant cité. Ainsi, les huit accusés ont été présentés devant le procureur de la République près la cour de Tiaret, qui a placé 5 d’entre eux, le vendeur de l’officine, la responsable et l’employé de l’antenne de la Cnas de Rahouia et deux médecins, sous mandat de dépôt, alors que le pharmacien est placé sous contrôle judiciaire et les deux autres médecins sont cités à comparaître.   

R. S.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): R. Salem

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..