La Fédération algérienne des agences de voyages et son homologue tunisienne multiplient les contacts, De meilleures conditions d’accueil pour les Algériens

Liberte; le Dimanche 17 Mai 2015
3

La participation tunisienne a été particulièrement remarquée au cours de la 16e édition du Salon international du tourisme et des voyages qui prend fin aujourd’hui au Palais des expositions des Pins-Maritimes. Le stand tunisien, qui n’a pas désempli tout au long des quatre jours d’exposition, a permis au grand nombre de promoteurs tunisiens de se rapprocher davantage des agences algériennes décidées de concentrer leurs efforts sur le pays du Jasmin pour l’été 2015. C’est, en effet, une délégation importante qui est venue à la rencontre des Algériens incluant le DG de l’ONTT, en la personne d’Abdellatif Hamam.
Il est clair que les Tunisiens ont enclenché “la machine de guerre” pour s’assurer du succès de la saison estivale comptant sur le marché algérien pour constituer le plus gros du chiffre d’affaires. Cela ne peut que faire le bonheur des Algériens déjà très enclins à se rendre dans ce pays voisin qui a toujours su,  même dans les moments difficiles, laisser la porte grande ouverte à l’Algérie. La possibilité de voyager par route (frontières ouvertes) et l’absence de visa viennent convaincre les plus réticents à trancher, permettant ainsi à toutes les bourses d’opter pour la formule de son choix. Il n’en demeure pas moins qu’il subsiste quelques désagréments qui viennent parfois, et notamment ces dernières années, altérer quelque peu cet enthousiasme.
Rencontré, vendredi en marge du Sitev, lors de la rencontre de presse organisée conjointement par la Fnat et la Ftav, le président de la Fédération tunisienne des agences de voyages, en la personne de M. Mohamed Ali Toumi, n’a pas manqué d’exprimer son satisfecit quant à cette visite qualifiée à la fois de “fructueuse et d’enrichissante”.
Il est question d’échange d'expériences, de programmes de formation en matière d'agences de voyages, d’organisation d'éductours dans les 2 pays et de participation aux différents salons professionnels et de la possibilité de réaliser une brochure commune destinée aux marchés lointains. Les deux parties parlent aussi de la mise en place d’un business plan efficient et de  la préparation, dans la foulée, de la prochaine rencontre tripartite : Fnat, Ftav et Fnavm (Fédération marocaine).
“Nous entretenons d’excellentes relations avec la Ftav dont le capital expérience nous est précieux”, nous a déclaré, pour sa part, Nadjah Boudjelloua, SG de la Fédération nationale des agences de voyages algérienne, indiquant, à l’occasion, que “la Fnat ambitionne la concrétisation des acquis à travers le renforcement et la consolidation de ses relations avec la Ftav”.
Des pistes de travail à même de structurer le monde lorsqu’on apprend que seulement 30% des plus d’un million et demi d’Algériens qui se rendent en Tunisie sont détenteurs d’un voucher (voyager avec une agence), et de favoriser, ainsi, une tarification plus attractive.

N. S.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Nabila Saidoun

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..