La SG du PT salue les changements opérés dans la composante du gouvernement, Le remaniement ministériel expliqué par Louisa Hanoune

Liberte; le Samedi 23 Mai 2015
110795

La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a salué, hier à Alger, le remaniement ministériel opéré récemment par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Ce remaniement ministériel “s'inscrit dans le cadre de la politique du président de la République de lutte contre la corruption et la dilapidation des fonds publics”, a estimé Mme Hanoune à l'ouverture de la réunion des cadres du parti.  Elle a également remercié le président Bouteflika pour “les rectifications” apportées aux portefeuilles du ministre d'État, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, et du ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue arabe, Abdelkader Messahel. Elle a qualifié la nomination de l'ancien ministre de l'Énergie, Youcef Yousfi, au poste de conseiller du président de la République chargé des questions de l'énergie de “judicieuce”, au regard de sa “compétence” et de son “patriotisme”. Concernant la situation de l'enseignement supérieur, Mme Hanoune a déploré “la détérioration de la situation de l'université algérienne et l'échec du système LMD (licence-mastère-doctorat)”, appelant à “une évaluation urgente” du secteur afin de trouver des solutions susceptibles de faire de l'université une source de rayonnement scientifique et de civilisation.
Elle a évoqué, par ailleurs, le procès d'Abdelmoumen Khelifa qui se déroule actuellement au tribunal criminel de Blida, précisant que ce procès “s'est focalisé sur des détails qui ne font nullement ressortir l'ampleur de la corruption”. Elle a exprimé son refus de la terminologie usitée par l'agence de presse britannique Reuters et le journal Le Figaro dans leurs articles sur l'opération militaire menée par l'Armée nationale populaire dans la wilaya de Bouira où 25 terroristes ont été abattus. “Il n'est pas objectif de qualifier les terroristes abattus par l'Armée algérienne de ‘combattants islamistes’ et de ‘militants’.”

 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..