La taxe sur l'activité professionnelle, “C’est pire que le terrorisme”

Liberte; le Samedi 23 Mai 2015
3

 Le président du conseil d’administration de NCA Rouiba a plaidé une nouvelle fois pour la suppression de la taxe sur l’activité professionnelle (TAP). “La TAP détruit l’économie algérienne. C’est pire que le terrorisme”, a-t-il estimé, prenant la défense des grossistes. La TAP est une taxe frappant le chiffre d’affaires des entreprises et professions qui y sont assujetties.
Acquittée au taux de 2%, elle est exigible quel que soit le résultat comptable de l’entreprise, bénéficiaire ou déficitaire. Elle est, de ce fait, profondément injuste et fait peser sur les entreprises une lourde charge qui se surajoute à celles des autres composantes de la fiscalité à laquelle elles sont soumises ainsi qu’aux charges sociales.

M. R.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rabhi Meziane

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..