Le général-major Hamel devant les chefs des polices arabes, “Il faut une stratégie de lutte contre le financement du terrorisme”

Liberte; le Dimanche 11 Decembre 2011
3

Le général-major, Hamel, DG de la Sûreté nationale, a assisté aux travaux de la 35e conférence des chefs des polices arabes qui s’est tenue les 7 et 8 du mois courant à Beyrouth (Liban). Dans son discours, le patron de la Police algérienne a plaidé en faveur d’une stratégie commune de lutte contre le financement du terrorisme ainsi que le paiement des rançons. “Il faut tarir les sources du terrorisme et affronter ce fléau et ses ramifications avec le crime organisé. Dans ce cadre, il est impératif de rechercher toutes les voies possibles pour une lutte efficace. Ceci ne saurait être mené à bien sans une stratégie arabe de lutte contre le financement du terrorisme et d’œuvrer pour la criminalisation du paiement des rançons”, souligne-t-il, avant d’inviter les présents à la 36e conférence de 2012 prévue à Alger à l’occasion des la célébration du cinquantenaire de l’Indépendance. Une initiative saluée par les participants qui n’ont pas manqué de féliciter les efforts de l’Algérie entrepris pour le développement de ses services de police. Par ailleurs, la DGSN s’est distinguée lors de cette conférence par deux prix attribués pour la réalisation de deux courts métrages, l’un intitulé “La Sûreté nationale et les droits de l’Homme”, l’autre “La lutte contre la délinquance juvénile”. Les prix ont été remis au DGSN par le SG du Conseil des ministres arabes de l’intérieur qui a félicité le patron de la police sur ce couronnement. De même que le directeur des Unités républicaines de sécurité (URS), le divisionnaire, Lakhdar Dehimi, a été élu l’homme de la Sûreté arabe pour l’année 2011. Les observateurs voient dans ces distinctions une suite logique des efforts entrepris par la Police algérienne notamment dans le domaine du travail de proximité et les progrès réalisés dans les relations avec le citoyen et dont le seul objectif est de barrer la route à l’expansion de la criminalité. À noter qu’à l’issue de cette conférence, la DGSN a présenté un film sur les moyens techniques et logistiques utilisés par la Police algérienne comme les radars, les caméras de surveillance, le lecteur automatique des plaques d’immatriculation, le computer de poche spécial personnes et voitures recherchées ainsi que les escadrons d’hélicoptères utilisés pour les missions de maintien de l’ordre. Les séminaristes ont salué la DGSN pour ces progrès afin de se maintenir au diapason des derniers développements dans ce domaine.A. F.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..