Le marché est envahi par les spéculateurs, Le sac du ciment se fait plus cher à Khenchela

Liberte; le Samedi 28 Mai 2016
123213

Le secteur du bâtiment de la wilaya de Khenchela subit ces derniers mois une flambée des prix du ciment, considérée comme une matière essentielle pour la réalisation des projets essentiels pour le développement local. En effet, le marché du ciment continue de connaître une hausse des prix depuis le début de la période sèche qui connaît habituellement le lancement de projets de construction et des travaux d'aménagement des habitations, selon une source digne de foi. Chez certains revendeurs, le sac de ciment de 50 kg se situait, sur le marché parallèle, entre 800 et 950 DA, soit le double du prix, sortie d'usine, indique notre source.
Les connaisseurs de ce domaine expliquent cette situation répétée presque chaque année par la réduction de l'importation de cette matière visant à amenuiser la facture et renforcer la production nationale, affirmant dans ce sens que la meilleure solution qui peut amener les prix vers la baisse demeure “la disponibilité du produit”.
Par ailleurs, le marché de détail, qui est alimenté essentiellement par certains commerçants et entrepreneurs qui détournent le ciment acheté auprès des cimenteries pour leurs chantiers, échappe au contrôle des agents de la direction du commerce et des prix (DCP), qui ont pour objectif d'inspecter le marché de la distribution du ciment et de lutter contre la spéculation.
Enfin, les entrepreneurs de la wilaya de Khenchela tirent la sonnette d'alarme sur les conséquences qu'engendrerait la hausse des prix de ciment sur le marché local en lançant un appel aux pouvoirs publics pour trouver une solution.

M. ZAIM

Categorie(s): est

Auteur(s): M. ZAïM

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..