Le ministre de la formation professionnelle à Chlef, “Le secteur doit répondre aux exigences agricoles”

Liberte; le Dimanche 14 Decembre 2014
123313

Noureddine Bedoui a également rappelé que son département prévoit la création de nouveaux centres de formation qui seront dotés d’ateliers spécialisés dans le domaine de l’agriculture, tout comme celui du bâtiment.

Au cours de la visite de travail et d’inspection qu’il a effectuée, mercredi après-midi, dans la wilaya de Chlef, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Noureddine Bedoui, a beaucoup insisté auprès des responsables de son secteur sur l’ouverture de nouvelles spécialités, notamment dans le domaine de l’agriculture. “Compte tenu des importantes potentialités dont dispose la wilaya de Chlef dans le marché agricole, il est indispensable pour le secteur de la formation professionnelle de se mettre au diapason des aspirations et des exigences locales”, devait-il faire savoir à l’ensemble des responsables du secteur en présence des autorités locales au début de sa visite.
Toujours dans le même cadre, M. Bedoui a également demandé aux responsables concernés par le recrutement des enseignants dans le secteur de la formation professionnelle d’accorder une priorité aux titulaires de diplômes universitaires. “Nos établissements de formation doivent être gérés pédagogiquement par des cadres universitaires qui sauront, sans aucun doute, comment faire de l’enseignement professionnel une formation de qualité. Pour cela, de nouveaux postes budgétaires viennent d’être dégagés par l’Etat au profit du secteur de la formation professionnelle de la wilaya. Que ces cadres soient les bienvenus chez nous”, a-t-il indiqué à chacune de ses haltes lors de cette visite.
M. Bedoui a également rappelé que son département prévoit la création de nouveaux centres de formation qui seront dotés d’ateliers spécialisés dans le domaine de l’agriculture, tout comme celui du bâtiment. “C’est dans le but de répondre à la forte demande de nos jeunes que l’Etat a mis le paquet dans ces deux domaines et de répondre ainsi à la main-d’œuvre locale. Chacun de nous, ministère et directions de wilaya, doit jouer pleinement son rôle, comme il se doit, afin d’inciter les jeunes à s’orienter vers les métiers du secteur de l’agriculture et de la construction, dont l’avenir est prometteur”, ajoute-t-il encore en inspectant plusieurs CEFP.
Soulignons que lors de l’inauguration du nouveau centre de la formation et de l’enseignement professionnels de Béni Rached, à une vingtaine de kilomètres à l’est du chef-lieu de la wilaya de Chlef, le ministre a exhorté les responsables de son secteur au niveau local d’organiser des rencontres périodiques avec les jeunes exclus du système scolaire, afin de les sensibiliser à rejoindre les rangs des centres de la formation professionnelle.

A. C.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): CHENAOUI AHMED

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..