Le président Bouteflika attendu demain à Laghouat, Une sortie symbolique

Liberte; le Mardi 13 Decembre 2011
3

Le président Bouteflika reprend ses visites sur le terrain, à l’occasion du l’ouverture de l’année universitaire. Mais le Président ne se contentera pas de faire le déplacement juste pour cette raison.Il procédera, à l’occasion, à l’inauguration de plusieurs projets socioéconomiques. Cependant, pour cette visite, la présidence de la République innove en confiant aux ministres la tâche d’inaugurer, la veille de l’arrivée du Président, les projets réalisés, au nom du chef de l’État. Ce dernier, certainement pour des raisons de santé, préfère déléguer une partie de ses attributions à ses ministres.Les ministres des Ressources en eau, de l’Environnement, de la Santé, du Tourisme, de l’Habitat, de la Formation professionnelle, de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Culture inaugureront, chacun de son côté, des projets au profit de la population de Laghouat. La wilaya de Laghouat avait bénéficié, par le passé, d’importants projets de développement. Mais, comme d’autres wilayas, beaucoup de ces projets ont été du pur gaspillage, à l’instar de l’aéroport Mohamed-Medeghri, transformé en aéroport mixte (civil et militaire), mais qui ne voit aucun avion civil y atterrir.Le président de la République devrait, quant à lui, présider la cérémonie d’ouverture de l’année universitaire et y prononcer un discours.Au moment où le monde universitaire est en pleine ébullition, notamment du côté des organisations estudiantines, le discours du chef de l’État est très attendu.L’année dernière, pour rappel, à la même occasion, le président Bouteflika avait annoncé, à partir de Ouargla, la décision tant attendue par la communauté des enseignants universitaires, qui concernait une augmentation substantielle de leurs salaires. La visite du chef de l’État, la troisième du genre durant cette année, est une façon de signifier qu’il est encore là et qu’il reste le maître à bord.Malgré son état de santé, le chef de l’État ne veut pas déroger à la tradition d’inaugurer l’année universitaire, même à la mi-décembre.A. B.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..