Le programme est Cofinancé par l’Algérie et l’Union européenne, Mise à niveau d’entreprises spécialisées dans la production des boissons gazeuses

Liberte; le Jeudi 15 Decembre 2011
3

Le programme d’appui aux PME/PMI et la maîtrise des TIC (PME2), cofinancé par l’Algérie (4 millions d’euros) et l’Union européenne (40 millions d’euros), en partenariat avec l’Association des producteurs algériens de boissons (Apab), ont organisé, hier à Oran, une rencontre entrant dans le cadre des nouvelles approches en matière d’hygiène et de qualité dans le secteur agroalimentaire.Chakib Ben Mustapha, expert principal pour le programme d’appui institutionnel de PME2, a indiqué que 12 entreprises activant dans 6 filières différentes faisaient l’objet de diagnostic technique.À juste titre, la filière de l’industrie algérienne des jus de fruits, nectars et produits dérivés, a été ciblée par le responsable de PME 2. “La pratique d’hygiène et de qualité est observée par plus de 30 producteurs de boissons à travers le territoire national dont l’Apab”. Selon l’expert de PME 2, il existe plus de 1 200 entreprises limonadières qui exercent de façon “anarchique sans tenir compte des normes en matière de respect de l’hygiène et de fabrication”. Le PME 2 a accompagné plus de 50 entreprises appartenant à la filière des boissons en Algérie depuis février de l’année en cours. Cette opération s’est traduite sur le terrain par la publication d’un guide des bonnes pratiques d’hygiène destiné particulièrement aux professionnels du secteur des boissons. Grâce à la mise en place du PME 2, c’est toute la chaîne agroalimentaire qui est visée par le gouvernement algérien et l’Union européenne. “Le programme PME 2 qui devra prendre fin en 2013, vise à contribuer à la modernisation et au développement du secteur des petites et moyennes entreprises et industries par l’entremise de l’assistance technique financé à hauteur de 70% par l’Union européenne”, a affirmé l’expert principal de PME 2. Il fera remarquer, à ce sujet, que pas moins de 450 entreprises ont déjà bénéficié en 2010 de l’assistance technique par le biais du programme PME 2.Intervenant sous la tutelle du ministère de l’Industrie, de la Petite et Moyenne entreprise et de la Promotion de l’investissement, le PME 2 est pressenti pour financer les activités de conseil, de formation et d’études dans les domaines de la mise à niveau des PME, de la qualité et du développement institutionnel. Le ministère de l’Industrie, de la Petite et Moyenne entreprise et de la Promotion de l’investissement (Mipmepi) et le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, ainsi que les agences et organismes opérant sous leur tutelle, constituent les bénéficiaires institutionnels du programme. Par ailleurs, le ministère de tutelle (Mipmepi) lancera à partir de janvier 2012, un vaste programme de mise à niveau au profit de 20 000 entreprises dont 87% de dossiers ont été avalisés par la commission de validation.Fait nouveau, les très petites entreprises (TPE) employant deux personnes sont également concernées par ce programme qui sera pris en charge financièrement à hauteur de 80%.Un budget colossal de l’ordre de 384 milliards de dinars a été débloqué par l’État à l’effet de mettre en valeur ce programme de mise à niveau de grande envergure.K. REGUIEG-ISSAAD

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..