Les DG des Douanes algériennes et égyptiennes à Oran, Vers la création d’une union douanière

Liberte; le Dimanche 28 Decembre 2014
123324

Le responsable des services douaniers égyptiens a relevé la qualité d’enseignement et de formation dispensée à l’Ecole nationale des douanes d’Oran (Endo).

La coopération bilatérale dans les domaines des échanges commerciaux, la lutte contre la contrebande et la contrefaçon, le renforcement du dispositif de lutte contre la fraude fiscale et les échanges d’informations entre les Douanes algériennes et égyptiennes ont été abordés, jeudi à Oran, lors d’un point de presse animé par Mohamed Abdou Bouderbala, directeur général des Douanes algériennes, et son homologue égyptien, Majdi Abdelaziz Seif Nasr.
Ce dernier mettra l’accent sur l’existence de canaux de coordination douanière avec l’Algérie à l’effet d’aboutir à un marché bilatéral qui sera couronné par un projet portant sur la création d’une union douanière. Il soulignera l’importance “de cette union douanière qui verra le jour grâce à la vision politique affichée par la nouvelle classe dirigeante en Egypte”. Le responsable des services douaniers égyptiens a également relevé la qualité d’enseignement et de formation dispensée à l’Ecole nationale des douanes d’Oran (Endo), où il a assisté à des parades militaires et à des exhibitions exécutées par la nouvelle promotion des douaniers et douanières.
Ce déplacement a permis à l'hôte d'Oran de s'enquérir des conditions de formation et des mécanismes mis en place par le ministère de tutelle dans le cadre de la modernisation des infrastructures douanières.
Mohamed Abdou Bouderbala soutiendra, lui, l’idée d’une coopération douanière bilatérale et le renforcement des relations économiques avec l’Egypte pour lutter contre les fléaux de la fraude fiscale, du piratage et de la contrefaçon. Il soulignera dans ce contexte la mise à niveau des infrastructures douanières sur le plan de la formation, de l’efficience au même titre que les autres pays, la modernisation des infrastructures douanières qui a atteint un taux de 80%, l’équipement des douanes de moyens de plus en plus sophistiqués avec l’installation des appareils de détection radioactive pour protéger les frontières du pays. Par ailleurs, il annoncera la mise œuvre du nouveau code des douanes dont la finalisation va de pair avec l’économie nationale, le développement de partenariat avec l’Egypte et les autres pays, la mise en place des unités de renseignements pour soutenir l’économie nationale contre le marché informel.
Il évoquera aussi la coordination entre ses services et les institutions de la Gendarmerie nationale et l’Armée nationale populaire.  Enfin, cette visite a été l’occasion pour les deux responsables de prendre part à la cérémonie de sortie de la 2e promotion d'officiers de brigade, organisée à l'Endo, composée de 175 officiers, dont 43 femmes, qui ont suivi une formation d'une année au sein de cette institution spécialisée.   

K. R.I.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): K. REGUIEG-ISSAAD

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..