Liberté d’expression pendant les JO, RSF blâme la Chine

Liberte; le Samedi 23 Aout 2008
3

L’organisation de Robert Menard, Reporters sans frontières, a donné un carton rouge pour la Chine, pays organisateur des Jeux olympiques. L’Organisation de défense de la presse a dressé, hier, un “bilan désastreux” de la liberté d’expression pendant les Jeux olympiques de Pékin. Commentaire de Robert Menard, secrétaire général de RSF lors d’une conférence de presse à Paris : “Contrairement à tout ce qu’on a voulu nous faire croire, il n’y a pas eu de trêve olympique” à la répression des libertés individuelles en Chine. Chiffres à l’appui, RSF a soutenu qu’“au moins 22 journalistes étrangers ont été agressés, interpellés ou entravés dans leur travail pendant les jeux” et qu’“au moins 50 militants des droits de l’Homme pékinois ont été placés en résidence surveillée, harcelés ou contraints de quitter la capitale pendant les jeux”. Aussi Robert Menard n’a pas manqué de montrer du doigt le CIO pour n’avoir “jamais trouvé rien à redire” et recommande la non-réélection, l’an prochain, de Jacques Rogge, président du CIO.

Categorie(s): radar

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..