Lutte contre Aqmi au Sahel, Paris veut voir le Mali “s’engager à fond”

Liberte; le Lundi 12 Decembre 2011
3

Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a plaidé hier pour un renforcement de la coopération entre les pays du Sahel où Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) retient plusieurs otages occidentaux, souhaitant notamment voir Bamako “s’engager à fond”. “À propos du Sahel, notre inquiétude est maximum”, a dit le ministre à la chaîne TV5-Monde, à Radio France International et au journal Le Monde. “Tout notre travail dans le Sahel consiste à essayer de convaincre les pays riverains de se coordonner dans leur action contre Aqmi. La Mauritanie et le Niger sont fortement engagés. (...) L’Algérie s’engage, elle, à réunir les pays de la région pour essayer de mieux les coordonner. Il faut convaincre le Mali de s’engager à fond”, a souligné le chef de la diplomatie française. Au total, douze Européens, dont six Français, sont retenus en otage dans le Sahel par Aqmi et un groupe dissident.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..