Lutte contre la criminalité à Oran, 90% des affaires enregistrées ont été traitées

Liberte; le Mercredi 11 Fevrier 2015
123365

Les activités de la Sûreté de wilaya relatives à la lutte contre la criminalité ont enregistré un taux de traitement de plus de 90% en 2014 dans plusieurs affaires traitées par les services compétents des sûretés urbaines d’Oran et de daïra.
Les chiffres font état de 3528 affaires enregistrées, dont 2923 ont été traitées (82,85%) impliquant 3690 individus et 12 étrangers, soit 1919 mandats de dépôt, 42 autres mis sous contrôle judiciaire, 42 citations directes et 720 relaxes pour les chefs d’inculpation d’atteinte aux personnes (2159 cas) et destruction de biens d’autrui (2539).
Concernant le volet des coups et blessures volontaires, les services de sécurité ont comptabilisé 1962 cas, dont 14 crimes de sang et 183 méfaits contre ascendant dans 2159 affaires enregistrées pour 1476 traitées, soit un taux de traitement de 68,36%. Le vol qualifié (1157), le vol simple (1226) et le vol de véhicules (149) ont connu 2523 affaires dont 1434 ont été traitées (56,83%).
Les affaires liées aux crimes économiques ont enregistré 12 cas, les crimes financiers 146 dans 150 affaires qui se sont soldées par la mise sous mandat de dépôt de 82 individus et 21 relaxes.
Les délits liés au faux et usage de faux, l’escroquerie, l’abus de confiance, la fausse monnaie, le trafic de documents de véhicule ont enregistré 146 affaires ayant abouti à l’incarcération préventive de 138 individus.
Le trafic de drogue a connu une courbe ascendante de 100% avec 744 affaires pour le même nombre traité. La saisie de 19 817 t de résine de cannabis et de 12 709 comprimés de psychotropes s’est soldée par l’arrestation de 811 individus, dont 4 étrangers, et la mise sous mandat de dépôt de 669 inculpés.
Dans un autre contexte et en 2014, les accidents de la circulation ont atteint 337 cas faisant 386 blessés et 47 décès. Le facteur humain est responsable de 299 accidents, 29 cas sont dus à la vétusté du véhicule et 9 pour l’environnement. De ce constat, il ressort 1891 cas de non-respect du code de la route ayant abouti à la mise en fourrière de 1378 véhicules et 8642 retraits de permis de conduire.
Les contraventions dressées par les services de police sont de l’ordre de 28 625, dont 24 664 ont été recouvrées par le Trésor public, a-t-on indiqué. Enfin, les 148 policiers activant sur les 31 plages ont procédé à l’arrestation de 787 personnes pour divers délits.
Les 160 interventions de cette police aux 10 postes du littoral oranais ont permis de présenter à la justice 94 individus qui ont été écroués.

K. R.I.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): K. REGUIEG-ISSAAD

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..