Mila, Plus de 30 000 bénéficiaires du couffin de Ramadhan

Liberte; le Dimanche 29 Mai 2016
123209

Plus de 30 000 familles démunies bénéficieront, cette année, de colis alimentaires dans le cadre de l’opération couffin de Ramadhan. Lancée, mercredi, à partir du siège de la DAS d’Oued Endja, l’opération a nécessité la mobilisation d’une enveloppe financière de plus de 15 milliards de centimes. En effet, la wilaya de Mila a alloué 15,2 milliards pour l’opération caritative du couffin de Ramadhan 2016, qui profitera à 30 013 ménages. D’une valeur numéraire de 5000 DA, le couffin comporte 13 produits alimentaires, dont un sac de semoule de blé de 25 kg, un autre de 10 kg de farine panifiable, de l’huile de table (5 l), concentré de tomate (2 kg), deux étuis de lait en poudre, vermicelle, chorba frik, couscous, sucre, etc. Ces produits sont de grande qualité, selon le wali, qui a affirmé, lors du lancement de l’opération de distribution à partir du siège de la DAS d’Oued Endja, que les fournisseurs ayant proposé des produits de qualité médiocre ou douteuse ont été écartés : “Nous n’avons retenu que les produits nationaux labellisés ; ceux anonymes ou de qualité médiocre ont été écartés.” Le nombre de bénéficiaires a été revu à la baisse comparativement à celui de l’année 2015, et cela suite à l’assainissement des listes qui a révélé des milliers d’intrus. “Après l’opération de révision des listes, le nombre des bénéficiaires a été ramené de 46 000 l’année passée, à 30 013 cette année.” La nouveauté cette année est que l’opération de répartition des colis alimentaires a été dévolue à la direction de l’action sociale (DAS) au lieu des communes anciennement, et cela pour parer aux dysfonctionnements qui ont entaché l’opération par le passé. “Notre objectif à travers cette nouvelle méthode de gestion est de préserver ces dons contre toute tentative de prédation”, dira le wali, qui appelle par ailleurs les citoyens à réactiver les mécanismes traditionnels de solidarité sociale, tel le couffin de nuit, qui était pratiqué dans la ville de Mila, afin de consolider la cohésion sociale.

KAMEL B.

Categorie(s): est

Auteur(s): Kamel Bouabdellah

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..