Mmarché de réghaïa, Les auteurs de l’incendie arrêtés

Liberte; le Mardi 28 Mars 2006
3

Les zones d’ombre qui entourent l’assassinat du jeune Fayçal, il y a une quinzaine de jours dans la coquette ville de Zéralda, ne sont pas encore élucidées. L’enquête, qui a été immédiatement diligentée par les services de police après l’incident qui avait secoué cette cité de la banlieue ouest d’Alger et provoqué des émeutes, suit toujours son cours. “L’enquête suit toujours son cours”, a indiqué, hier, à Alger, un responsable de la sûreté de wilaya d’Alger lors d’un point de presse. Ce responsable a précisé toutefois que l’enquête relève de la division ouest dont Zéralda en dépend territorialement. En revanche, il a indiqué que la police a réussi à mettre le grappin sur les auteurs de l’incendie qui a ravagé, le 15 mars dernier, le marché populaire de Réghaïa dans la banlieue est d’Alger. Il s’agit des nommés B. R., 33 ans ,et K. A., 31 ans, tous deux résidant dans la ville, selon ce responsable. Placés sous mandat de dépôt, les deux individus, qui étaient ivres au moment des faits, avaient menacé le gardien de nuit de “brûler le marché” au cas où il ne concéderait pas à leur ouvrir l’enceinte pour préparer un barbecue, ont indiqué plusieurs témoins, au nombre de 45, selon la police qui les a entendus. Par ailleurs, à Bordj El-Kiffan (ex-Fort de l’eau), un individu et deux de ses complices qui s’apprêtaient à écouler sur le marché quelque 1 775 bombes lacrymogènes, des produits, faut-il le rappeler, prohibés, ont été neutralisés. Si l’un d’eux a été placé sous contrôle judiciaire, les deux autres ont été mis en détention provisoire. 19 immigrants clandestins expulsés Sur le registre de l’immigration clandestine, un phénomène qui prend de plus de l’ampleur, la sûreté de wilaya d’Alger a arrêté depuis le début de l’année en cours quelque 29 immigrants issus de l’Afrique subsaharienne, dont 9 ont été mis sous mandat de dépôt, tandis que 19 autres ont été expulsés vers leur pays d’origine. La police n’a pas précisé la date de leur expulsion, encore moins la manière. Un parmi ces immigrants a été placé sous contrôle judiciaire. Outre ces affaires, la police a également procédé à l’arrestation de plusieurs individus pour homicide volontaire dans des affaires séparées dont l’une concernait une femme jetée du 6e étage d’un immeuble par un individu ivre qui voulait abuser d’elle dans le quartier de Hydra, sur les hauteurs d’Alger.  Enfin, la police a réussi à démanteler un réseau spécialisé dans le trafic de véhicules, alors que 6 individus ont été arrêtés en possession de 4,5 kg de kif et 380 comprimés de psychotropes.  KARIM K.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..