Mondial-2022, Visa et Coca-Cola inquiets des conditions de travail au Qatar

Liberte; le Jeudi 21 Mai 2015
110768

Deux sponsors officiels de la Fédération internationale de football (Fifa), Coca-Cola et Visa, ont exprimé hier leurs inquiétudes sur les conditions de travail des expatriés sur les chantiers de construction des stades du Mondial-2022 au Qatar. “Nous continuons à être troublés par les informations en provenance du Qatar liées à la Coupe du monde et aux conditions de travail des migrants”, a indiqué le groupe Visa dans un communiqué.
Le groupe affirme avoir fait part à la Fifa, organisatrice de la Coupe du monde, de ses “graves inquiétudes” sur le sujet. “Nous (...) les exhortons à prendre toutes les mesures nécessaires en coordination avec les autorités et organisations compétentes pour remédier à la situation”, indique le communiqué.
Le Qatar est régulièrement critiqué pour les mauvaises conditions de travail des expatriés employés sur les chantiers du Mondial-2022 et mène désormais campagne à l'échelle internationale pour tenter de désamorcer ces accusations. Lundi, la BBC a indiqué qu'un de ses journalistes avait été détenu pendant 24 heures au Qatar après avoir filmé un groupe de travailleurs népalais employés sur un des chantiers du Mondial-2022.
Autre sponsor officiel, le groupe Coca-Cola a, lui aussi, mis la pression sur la Fifa en l'appelant “à continuer à prendre ces questions au sérieux et à œuvrer à de nouveaux progrès”. “Le groupe Coca-Cola ne tolère aucune violation des droits de l'Homme où que ce soit sur le globe”, indique le géant des sodas dans un communiqué distinct.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..