Opération antiterroriste à Bouira et à Boumerdès, Quand l’ANP utilise le renseignement et les divisions des groupes terroristes

Liberte; le Jeudi 21 Mai 2015
110786

C’est pour la première fois dans l’histoire de la lutte contre le terrorisme qu’un nombre aussi important de terroristes, soit 27 en tout, est éliminé en une seule opération et en un seul jour, mettant à profit les luttes entre Aqmi et Djound el-Khilafa.

Les forces de sécurité, qui n’ont enregistré qu’un seul blessé dans leurs rangs dans cette action de grande envergure, semblent avoir agi sur la base de précieux renseignements sur cet important groupe armé eu égard aux moyens humains et matériels utilisés lors de cette opération supervisée par le chef d’état-major de la 1re Région militaire, Noureddine Haddad.
Il y a plus d’un mois, ce même responsable avait dirigé l’opération contre le groupe Djound El-Khilafa dans la même région où six terroristes avaient été mis hors d’état de nuire et à leur tête Rabah Torfi, dit Abou Meriem, qui avait succédé à Abdelmalek Gouri, alias Khaled Abou Selmane, abattu, il y a quelques mois, dans une embuscade tendue par une unité de l’ANP dans la ville des Issers.
Le succès de ces opérations qualitatives n’est pas fortuit. D’abord, il y a le renseignement que l’ANP a utilisé efficacement en profitant des rivalités qui existent entre Aqmi et Djound El-Khilafa, relèvent des observateurs de la scène sécuritaire. Deux groupes qui se disputent toujours les mêmes maquis, les mêmes itinéraires et les mêmes territoires notamment au centre du pays sur l’axe Tizi Ouzou, Bouira, Boumerdès et Médéa. Une telle situation ne peut, naturellement, qu’accentuer les antagonismes et les heurts entre “les frères ennemis”. Si aucune information n’a filtré sur les guerres entre les deux groupes terroristes, il n’en demeure pas moins que les déchirements et les coups fourrés et autres traîtrises pourraient avoir servi les services de sécurité dans la localisation des groupes encore en activité qui appartiennent aux deux clans rivaux. Cette lutte à distance que se livrent les deux protagonistes aurait indéniablement facilité le travail des services de sécurité qui ont pu éradiquer plus de 40 terroristes en deux mois.
L’autre explication de ces succès enregistrés ces dernières années en matière de lutte antiterroriste réside non seulement dans la grande expérience acquise par l’ANP dans ce combat, mais aussi dans les changements opérés ces derniers temps au sein des différents corps de l’armée et des services de renseignements, affirment des sources sécuritaires.
Des jeunes diplômés de grandes écoles militaires internationales sont, depuis quelques mois, à pied d’œuvre pour suivre et analyser les mouvements des groupes terroristes aussi bien dans le nord que dans le sud du pays car parallèlement à ces opérations, la lutte continue au Sud contre les contrebandiers et les terroristes.
À cela s’ajoutent les nouveaux équipements militaires — tels les hélicoptères équipés de caméras infrarouges déjà utilisées lors de l’élimination du n°2 de Djound El-Khilafa à Larbatache dans la wilaya de Boumerdès — dont sont dotées les patrouilles militaires de l’ANP.
Les groupes terroristes, qui n’enregistrent plus de nouvelles recrues et qui n’ont plus d’ancrage au sein des populations, se voient de plus en plus affaiblis au point d’être contraints, sous la pression des forces de sécurité, de fuir leurs anciens refuges pour se cacher dans de nouveaux maquis comme cela a été le cas à Larbatache, à Khemis El-Khechna et à Lakhdaria.
Hormis le massacre perpétré il y a quelques jours à Batna contre cinq Patriotes, les groupes terroristes dont le nombre est de plus en plus restreint, semblent incapables d’agir avec la même efficacité comme dans les années précédentes. Selon nos informations, il ne reste que quelque 200 terroristes encore en activité dans le nord du pays et presque le même nombre au Sahara où ils sont traqués sans relâche par l’Armée nationale populaire.  

M. T.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Madjid T

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..