Oran, Les Espagnols intéressés par le BTPH et le vieux bâti

Liberte; le Samedi 13 Decembre 2014
123309

Une opération d’un montant de 1,4 milliard de DA est inscrite en première tranche
et concerne la réhabilitation de 5 places publiques, 14 chemins pour piétons, des VRD, et la création d’un nouveau pôle urbain situé dans la zone ouest d’Oran.

Le 4e Forum économique des entrepreneurs hispano-algériens, qui s’est tenu, jeudi, à Oran, en présence de l’ambassadeur d’Espagne en Algérie et du consul général d’Espagne à Oran, s’est intéressé de près aux réformes menées par l’État algérien en vue d’améliorer le climat d’investissement et de renforcement de son attractivité relatifs aux réformes du marché foncier et du secteur financier, l’impulsion de la coopération et la coordination entre l’Espagne et l’Algérie, la promotion des relations des entrepreneurs espagnols et algériens, le soutien des secteurs de la construction immobilière, la réhabilitation du vieux bâti et les matériaux de construction comme secteurs stratégiques des investissements publics et privés.
Co-organisée par la Casa Mediterraneo et le consulat général d’Espagne à Oran, la wilaya d’Oran, avec la collaboration de l’Office économique et commercial de l’ambassade d’Espagne à Alger et le Cercle de commerce et d’industrie algéro-espagnol, cette rencontre de haut niveau entre dans le cadre du processus d’investissement dans le secteur du BTPH privé et public. Face à ces atouts, les pouvoirs publics ont inscrit un programme quinquennal d’investissement pour la période 2015-2019 au profit de la ville d’Oran à travers le lancement de plusieurs projets majeurs nouveaux.
Les entreprises et les entrepreneurs espagnols et algériens se sont penchés sur un programme de rénovation architecturale des monuments historiques et de réhabilitation de 1 500 immeubles, dont 700 sont lancés à travers la ville. À l’exception du quartier Sidi- Houari, décrété, récemment périmètre sauvegardé, une opération d’un montant de 1,4 milliard de DA est inscrite en première tranche et concerne la rénovation de 5 places publiques et 14 chemins pour piétons, la réhabilitation des VRD, la création d’un nouveau pôle urbain situé dans la zone ouest d’Oran de 250 000 habitants (50 000 logements) s’étalant sur une superficie de 1 375 hectares. Les opérateurs économiques espagnols et algériens sont également intéressés par un projet de partenariat de réhabilitation des monuments historiques (mosquée Sidi-Houari, église St-Louis, promenade de l’étang, Santa Cruz ainsi que l’aménagement de 9 zones d’expansion touristique à travers la wilaya d’Oran.)  
Avec des données macroéconomiques qui révèlent une croissance de son économie, le PIB (Produit intérieur brut) de l’Algérie a augmenté de près de 3% en 2013, alors que la Banque mondiale maintient la prévision de croissance en 2014 à 3,3% et 3,5% pour 2015. “Les gouvernements algérien et espagnol continuent d’adopter des mesures qui favorisent les relations entre les principaux acteurs économiques, ce qui ouvrirait des opportunités d’affaires et de coopération économique pour les entreprises des deux rives de la Méditerranée”, a indiqué la directrice de la Casa mediterraneo.
Un souhait que ne manquera pas de noter le représentant du wali qui a annoncé le lancement d’un programme de réhabilitation et de promotion des zones d’activités industrielles, dont la réalisation d’un pôle économique dans la localité pétrochimique de Béthioua d’une superficie de 850 hectares, dont 178 hectares sont déjà en cours de viabilisation.      

K R I

Categorie(s): ouest

Auteur(s): K. REGUIEG-ISSAAD

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..