Oran, Ouverture d’un registre du diabète et de l’hypertension

Liberte; le Mardi 20 Janvier 2015
123340

Les pouvoirs publics, régulièrement interpellés pour une meilleure prise en charge de la population passant avant tout par la prévention, ont décidé de mettre en place un registre du diabète et de l’hypertension, spécifique pour Oran.

Diabète et hypertension (HTA) sont deux pathologies record en Algérie comme le prouvent les statistiques sanitaires les plus récentes indiquant que plus de 4 millions de personnes souffrent du diabète et plus de 35% de la population est hypertendue, dont la moitié l’ignore.
Les pouvoirs publics, régulièrement interpellés pour une meilleure prise en charge de la population passant avant tout par la prévention, ont décidé de mettre en place un registre du diabète et de l’hypertension, spécifique pour Oran. C’est avec cet objectif qui permettra de mieux connaître l’incidence de ces deux maladies chroniques que les médecins généralistes des établissements publics de santé vont être regroupés cette semaine.
La direction de la santé d’Oran va abriter des sessions de formation continue pour une prise en charge du diabète, de la HTA, et surtout, selon la direction de la communication, faire en sorte que les malades ne soient trop rapidement orientés vers les services spécialisés afin d’éviter l’errance médicale. Les médecins généralistes devront au terme de cette formation continue prendre soin de leurs malades afin de dresser ce registre du diabète et de l’hypertension propre à Oran pour mieux asseoir toute politique de santé. Les cas les plus compliqués seront évidemment suivis au niveau des services spécialisés. Pour mesurer l’importance de la mise en place de ce registre, il est bon de rappeler que  plus de 18% des dialysés sont diabétiques ainsi que 33% des neuropathiques et surtout dans 25% des cas les diabétiques sont amputés des membres inférieurs. Quant à la HTA, appelé aussi “tueur silencieux” par la littérature médicale, les principaux organes sont touchés comme le cœur, le cerveau et les reins d’où les AVC qui ont généralement pour cause la HTA.

D. L.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): LOUKIL D

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..