Périmètre irrigué de Teleghma (Mila), Les eaux du barrage Grouz mises à contribution

Liberte; le Samedi 21 Mai 2016
123200

Dans la cadre de l’opération de mise en valeur du périmètre irrigué de Teleghma, au sud de Mila, les eaux du barrage de Grouz, à Oued Athmania, seront réservées à l’irrigation d’une partie dudit périmètre agricole.

Douze millions de mètres cubes d’eau bruts du lac de Grouz, dans la commune d’Oued Athmania, seront mobilisés pour l’irrigation de 3000 ha de terres mises en valeur dans le sud de la wilaya de Mila. En effet, dans le cadre de l’opération de mise en valeur du périmètre irrigué de Teleghma, au sud de Mila, les eaux du barrage de Grouz, à Oued Athmania, seront réservées à l’irrigation d’une partie dudit périmètre agricole. Plus 3000 ha de terres sur les 8000 que comptera le périmètre agricole projeté seront arrosés à partir du lac de Grouz. Selon Sami Bencheikh, cadre à la direction des services hydrauliques, les 3000 ha en question sont répartis sur les territoires des communes de Chelghoum Laïd (2000 ha), Oued Athmania (600 ha) et Aïn M’louk (400 ha). Cette source précise que l’arrosage de ces étendues agricoles nécessitera la mobilisation d’un volume hydrique annuel de 12 millions de mètres cubes. Bencheikh souligne qu’en raison de la vocation dominante de bassin laitier des régions sud de la wilaya, les 3000 ha irrigués à partir de Grouz seront affectés à la culture fourragère essentiellement. Attribuées à des opérateurs des deux secteurs, ces terres sont désormais interdites à l’investissement immobilier ou industriel. D’ailleurs, c’est dans le but de sensibiliser les pouvoirs publics à ce sujet que la direction des services hydrauliques a réuni, mercredi, les responsables locaux des communes du sud de la wilaya. “Nous avons organisé cette journée de sensibilisation pour expliquer aux autorités locales des communes de Chelghoum Laïd, Aïn M’louk et Oued Athmania de ne plus affecter d’assiettes foncières à d’éventuels projets industriels ou immobiliers à l’intérieur des 3000 ha en question.” Signalons que la mise en valeur du périmètre agricole de Teleghma, qui s’étend sur plus de 8000 ha, a été réalisée par l’Onid (Office national d’irrigation et de drainage), et que 1100 ha de cette étendue entreront en exploitation au mois de juillet prochain, suivant l’accord conclu entre le ministère, la wilaya de Mila et l’Onid.

Kamel B.

 

Categorie(s): est

Auteur(s): Kamel Bouabdellah

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..