Poursuite, hier, des auditions des prévenus, Cartes de voyage et stages de pilotage contre dépôt de fonds

Liberte; le Mardi 19 Mai 2015
110759

Le procès Khalifa a bouclé, hier, son douzième jour, avec 55 accusés auditionnés par le président du tribunal criminel près la cour de Blida. Le passage à la barre des inculpés prend de moins en moins de temps. Le tribunal criminel est arrivé, depuis quelques jours, à une cadence de huit accusés par jour. Hier, ils étaient exceptionnellement neuf.

Arifi Salah occupait le poste de directeur de la Caisse nationale des retraites de mai 2000 à mai 2002. Il endosse le placement des fonds de la caisse à Khalifa Bank, au conseil d'administration. Mais poussé dans ses derniers retranchements, Arifi Salah reconnaît que ce sont les commissions créées par le conseil d'administration, présidées chacune par un membre du bureau qui ont pris cette décision moyennant un taux d’intérêt de l’ordre de 11%. Douze milliards de dinars ont été ainsi déposés à Khalifa Bank. Durant toute son audition, il cite un lot de versets coraniques pour prouver sa bonne foi. Il reconnaît avoir reçu une carte de voyage sur les lignes de Khalifa Airways et rien d’autre. Le magistrat lui rappelle le stage de pilotage que son fils a passé avec un niveau bac alors que le niveau requis est bac plus deux années d’université.
Arifi a cette réponse qui laisse le tribunal sans voix : “Après l'Indépendance alors que je ne connaissais que le Coran, je suis entré au collège sans passer par le palier du primaire.”
Mohamed Choulak, président de la Mutuelle des PTT, témoigne que les fonds de la mutuelle étaient placés auprès des banques Cnep et CPA avant d’être déposés à Khalifa Bank. Un accord de placement de 10 ans a été négocié entre les deux parties, pour un taux d’intérêt de 12%. 8 milliards de centimes sur les 10 milliards de centimes qui étaient à l’origine dans des banques publiques ont été ainsi, à partir de 2001, placés en quatre fois à l’agence Khalifa Bank du Sacré-Cœur.
Le dernier placement a été effectué en 2002. Choulak justifie ce changement de banque par le taux d’intérêt plus élevé que proposait la banque de Moumen Khelifa et qui a permis à la mutuelle d’engranger plus d’un milliard de bénéfice par an.
Le procureur général s’étonne de voir une institution à caractère social placer et bloquer ses fonds pendant 10 ans, alors que le dépôt de certaines entreprises à caractère commercial comme Sonatrach n’a pas dépassé un an. Le prévenu rappelle que la loi permet, tout à fait, de faire fructifier l’argent de la mutuelle, d’autant qu’il est précisé, dans l’accord, de pouvoir opérer des retraits à tout moment, pour faire face à des situations d’urgence.
Le magistrat lui reproche d’avoir bénéficié de cartes de voyage sur les lignes de Khalifa Airways. “Effectivement dans le cadre de cet accord, on a bénéficié d’une voiture Toyota Echo qu’on a versée au parc et de quatre cartes de voyage que le conseil d’administration a distribuées à des responsables”. Il assimile ces cadeaux à des mesures d’accompagnement et ne les considère pas du tout comme des pots-de-vin. Il ajoute que les statuts de la mutuelle lui permettent de recevoir des dons.
Zammoun Zinnedine président de la commission générale de la Mutuelle d’Algérie Poste reconnaît qu’il siégeait en tant qu’invité dans le conseil d’administration qui a avalisé le dépôt des fonds à Khalifa Bank, tout en précisant qu’il n’avait aucun pouvoir de décision. Lui aussi a bénéficié d’une carte de voyage qu’il a utilisée, selon ses dires, une fois pour un déplacement dans le cadre professionnel à Lyon et 3 à 4 fois pour des déplacements à l’intérieur du pays pour l’inspection des unités de soins.
“Cette carte de voyage n’a rien à voir avec le placement de l’argent car je n’ai aucun pouvoir de décision au sein du conseil d’administration”. Il détenait à l’époque un compte d’épargne contenant 10 000 dinars et un compte devises de 500 francs français à la banque Khalifa.

N.H.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Nissa Hammadi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..