Procès du correspondant d’El Watan à El-Tarf, Le jugement reporté au 12 mai

Liberte; le Lundi 3 Avril 2006
3

Notre confrère d’El Watan, Slim Sadki, est passé hier à la barre au tribunal d’El-Tarf. Il a été entendu dans le cadre de quatre affaires l’opposant au directeur des Domaines, au président de l’APW et deux autres à l’administration locale. Ses écrits ont été jugés par les plaignants diffamatoires. Pour le journaliste, il ne s’agit que d’“une cabale orchestrée” ayant pour dessein de le faire taire.Pour rappel, le journaliste s’est basé sur des pétitions de citoyens et n’avait fait que rapporter les faits qui se sont déroulés lors d’une session de l’APW où l’un des membres avait été exclu par ses pairs. Lors de cette séance, le reporter d’El Watan a été défendu par une pléiade d’avocats qui se sont constitués en défenseurs bénévoles.Le verdict concernant deux des quatre affaires sera connu le 12 mai prochain. Le tribunal se penchera le même jour sur les deux autres dossiers. Notons que le journaliste en question se présentera aujourd’hui pour être entendu sur une autre affaire à la suite d’une plainte déposée par l’administration. C’est la cinquième plainte introduite contre lui en moins de deux mois. Notons que deux autres journalistes d’An-Nasr et Echourouk seront aussi entendus au cours de cette semaine par les juges du même tribunal dans des affaires similaires.  Tahar B.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..