Réalisation de l’autoroute Est-Ouest, Les offres financières connues aujourd’hui

Liberte; le Mardi 28 Mars 2006
3

Les 900 km de route, qui devront être réalisés dans un délai maximum de 40 mois, coûteront à l’État algérien près de 5 milliards d’euros. Amar Ghoul, ministre des Travaux publics, met les bouchées doubles pour concrétiser, dans un délai d’un peu plus de trois ans, un projet aussi stratégique que celui de l’autoroute Est-Ouest. Preuve de cette volonté de M. Ghoul d’aller vite en besogne : l’Agence nationale des autoroutes procède, aujourd’hui, au niveau de son siège à Mohammadia (Alger), à l’ouverture des offres financières. Celle des offres techniques, pour les trois lots (Est, Centre et Ouest), a finalement eu lieu.Des résultats de cette opération rendue publique hier, il ressort que les Chinois et les Italiens semblent décidés à rafler la mise en soumissionnant pour les trois lots. Les Américains et les Portugais, quant à eux, ont soumissionné pour deux lots. Moins “voraces”, les Français et les Japonais n’ont postulé que pour un seul lot.    Plus en détail, cinq entreprises ou groupements d’entreprises sont retenus pour la réalisation du lot Est, à savoir Bechtel (USA), Cojaal un groupement de six entreprises japonaises (Kajima, Hazama, Itochu, Taisei, Nishimatsu et Maeda), un groupement de deux entreprises chinoises (CSCEC et Chec), un groupement de deux autres entreprises chinoises (CITC et CRCC) et enfin un groupement de quatre entreprises italiennes (CMC Todini Pizartti et Impeglio). Pour ce qui est du lot Centre, le tri s’est soldé par l’émergence de cinq groupements d’entreprises (franco-allemand, portugais, deux chinois et un italien).À l’issue de la sélection pour le lot Ouest, cinq entreprises ou groupements d’entreprises sont retenus.Il s’agit de l’entreprise américaine Bechtel, de Lusugroup, un groupement de 14 entreprises portugaises, des deux groupements chinois sus-cités et enfin d’un groupement de quatre entreprises italiennes. Initialement arrêtée pour le 20 décembre 2005, la date limite du dépôt des offres avait bénéficié d’une prorogation pour les 21, 22 et 23 janvier pour respectivement les lots Est, Centre et Ouest.   Les 900 km de routes mis en jeu coûteront à l’État algérien la mirobolante enveloppe de 5 milliards d’euros.Ils devraient être réalisés dans un délai maximum de 40 mois. Aux sceptiques, Amar Ghoul a toujours opposé un optimisme à toute épreuve. “C’est à notre portée. C’est tout à fait réalisable. Aujourd’hui, il y a des entreprises qui réalisent 1 000 km/an. Celles qui vont réaliser l’autoroute Est-Ouest ont une carte de visite bien fournie. Je peux vous affirmer qu’il y aurait même des soumissions en deçà du délai de 40 mois fixé par les pouvoirs publics.En disant qu’on est capable de terminer cette autoroute avant 2009, ce n’e sont pas que de simples mots”, avait-il assuré en février dernier.  ARAB CHIH

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..