Saison estivale 2014 à Oran, 5,7 milliards de recettes pour les APC

Liberte; le Mercredi 18 Mars 2015
123471

Les 19 solariums autorisés n’ont généré que 1,5 milliard de centimes, sans oublier l’anarchie ambiante constatée et mentionnée sur le bilan de la direction du tourisme.

Selon la direction du tourisme de la wilaya d’Oran, la saison estivale 2014 a généré une recette estimée à 5,7 milliards de centimes au profit de ses communes balnéaires (solarium, location de parking, droits de place et taxes de séjour). Pour les 33 plages autorisées à la baignade, la Protection civile a mobilisé 200 agents, 10 ambulances et enregistré 4 407 interventions durant l’été dernier. Côté sécuritaire, 19 centres de contrôle de la Gendarmerie nationale et quatre pour la sûreté urbaine ont été mis en place pour assurer la sécurité des biens et des personnes. Quant aux 19 solariums autorisés, ils ont généré 1,5 milliard de centimes, sans oublier l’anarchie constatée et mentionnée sur le bilan de la direction du tourisme. Les estivants, eux, ont pu bénéficier, sur 26 plages, de 60 douches, 60 WC et 60 vestiaires. Dans le registre de l’hygiène, dès le mois d’avril 2014, des prélèvements d’eau de mer ont été effectués, deux fois par mois, et des analyses bactériologiques et physico-chimiques ont été réalisées ainsi que durant la saison estivale. L’hygiène n’a pas fait l’unanimité malgré la réquisition de 38 groupes composés de 266 agents financés par la DAS (Direction de l’action sociale) ainsi que le transport public où plus de 554 bus, d’une capacité de 31 350 places, ont transporté quotidiennement les vacanciers. Et comme à chaque saison estivale, la demande commerciale a connu une hausse palpable, la direction du commerce a enregistré 10 900 interventions en établissant 3 192 PV d’amende et 3 189  dossiers présentés à la justice pour pratique commerciale illégale et 800 PV pour mauvaise qualité. Pour plus d’attraction et renforcer le développement de l’industrie artisanale, 60 artisans de diverses spécialités ont été sollicités durant la saison estivale 2014. D’autre part, le bilan affirme que plus de 26 millions d’estivants ont fréquenté les 33 plages autorisées de la wilaya d’Oran, un chiffre encourageant s’il se traduit en rentrées financières pour les acteurs du tourisme local. Cependant, des points noirs ont été relevés comme le manque de précision sur les points de baignade, l’exploitation anarchique des solariums, le non-respect des couloirs réservés aux jet-skis, le manque d’hygiène dans certaines plages et l’exploitation illégale de plusieurs parkings.

N. B.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): BENABBOU Noureddine

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..