SIDI BEL-ABBÈS, Inquiétudes autour de la scolarisation des élèves

Liberte; le Dimanche 4 Janvier 2015
123325

Manque d'appareils de chauffage dans certains établissements scolaires, absence de moyens de transport scolaire dans les zones reculées et manque de cantines en zones rurales sont parmi les griefs retenus.

Dans sa dernière session ordinaire de 2014, les élus de l’APW de Sidi Bel-Abbès se sont penchés sur les conditions de scolarisation des élèves, notamment le transport, la restauration scolaire et le chauffage dans les classes, ainsi que le logement et l’urbanisme. Profitant de la présence du wali et de la nouvelle directrice de l’éducation, Mme Nadia Ijaguan, les élus ont mis en relief la nécessité d'améliorer les conditions de scolarisation des élèves de la wilaya et surtout ceux des zones déshéritées et enclavées.
Ainsi, ils ont fait état du manque d'appareils de chauffage dans certains établissements scolaires, l’utilisation des poêles à mazout dans d’autres écoles et des incommodités de ce type de chauffage qui pollue l’environnement et menace la santé des élèves, de l'absence de moyens de transport scolaire dans les zones reculées et du manque de cantines en zones rurales ainsi que les repas froids qui sont servis dans certains établissements. Selon le président de la commission de l’éducation, 81% des élèves bénéficient de cantines scolaires, soit un total de 62 000 élèves sur les 76 212 que compte le cycle primaire.
A ce sujet, l’orateur a fait état de la difficulté à trouver de la main-d'œuvre qualifiée pour prendre en charge les cuisines des 192 cantines qui fonctionnent avec 154 agents et cuisiniers permanents, 289 contractuels, soit un déficit en personnel de cuisines estimé à 290 agents. S’agissant du  problème du manque de transport scolaire, qui se pose surtout pour les élèves habitant des zones reculées et qui est à l'origine de leur absentéisme, il ressort du rapport de la commission de l’APW que seulement 10 019 élèves sur les 134 412 scolarisés profitent du transport scolaire, soit un taux de 7,45%. Quant aux capacités du transport, le parc de la wilaya compte 133 bus et enregistre un déficit de 56 bus.

A. B.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Bousmaha A

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..