Skikda, Sonatrach intéressée

Liberte; le Dimanche 2 Avril 2006
3

 Le port de Skikda est le second du pays en matière de volume d’activité. Cette enceinte portuaire est boostée par la présence de la plate-forme pétrochimique qui assure 90% des flux. Si la privatisation de ce port n’est pas à l’ordre du jour, l’éventualité de sa restructuration n’est pas à écarter. Sonatrach est intéressée par la récupération de ce port. En 2005, un trafic global de l’ordre de 198 254 96 tonnes a été enregistré contre 224 762 60 tonnes pour l’année 2004, soit une régression d’environ 12%. Les hydrocarbures ont totalisé 90% du trafic au titre de cette même année avec un chiffre de  178 579 84 tonnes. Une maigre réalisation par rapport aux 206 398 04 tonnes de 2004, soit avec une variation de moins  de 13%. Le trafic de conteneurs, lui, a marqué une progression de 6%, soit un nombre de 119 828 contre seulement 112 913 enregistrant dans la foulée un “tonnage conteneurs” de 714 473 tonnes contre 676 183 tonnes en 2004. Dans le cadre du mouvement de la navigation, on enregistre un chiffre de 3 042 navires contre 3 036 navires, soit une augmentation de plus de 5% sans faire l’impasse sur le trafic de passagers au nombre de 46 001 personnes, soit une évolution de plus de 7% par rapport à 2004.Dans le détail, le trafic des hydrocarbures détient la part du lion avec notamment 532 909 8 tonnes de pétrole brut, 180 189 5 tonnes de produits gazeux et enfin 107 279 91 de produits raffinés. S. Oudina

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..