Tendance du marché au cours du mois d'avril 2015, Le ministère du Commerce relève une stabilité des prix

Liberte; le Mercredi 20 Mai 2015
110766

L’observation des prix des produits sensibles au cours du mois d’avril 2015 fait ressortir, globalement, une stabilité des prix moyens à consommateurs pour la majorité des produits alimentaires, comparés au mois précédent, à l’exception de ceux du thé, des pâtes alimentaires, de la tomate fraîche, de l’oignon sec et du poulet éviscéré qui ont connu une hausse.
C’est du moins ce qui ressort du bulletin mensuel du mois d’avril 2015, émis par la cellule de veille et d’alerte précoce des produits sensibles. En revanche, les prix moyens à consommateurs de la farine conditionnée, de la farine infantile, des haricots secs, de la pomme de terre fraîche, de l'ail local sec et importé et de la viande bovine et ovine locale sont à la baisse. Comparés au mois d’avril 2014, les prix moyens de détail ont, globalement, enregistré des hausses significatives notamment pour la farine infantile, le lait en poudre infantile, les cafés, le thé, la levure sèche, le riz, les pâtes alimentaires, le concentré de tomates, les lentilles, les pois chiches, les légumes frais (la pomme de terre, l'oignon sec, l'ail importé…) et la viande bovine congelée.
Pour les produits considérés, globalement, la régulation du marché national n’a connu aucune perturbation particulière au stade de la distribution de détail.
Pour les produits d'épicerie, le prix moyen de la semoule ordinaire 25 kg affiche 902 DA, soit le même prix qu’en mars dernier. Le prix de la farine conditionnée a légèrement baissé (-2,1%), passant de 47 DA le kilogramme à 46 DA. En revanche entre avril 2014 et avril 2015, le prix du riz a enregistré une hausse de 7,6%, celui des pâtes alimentaires de 8,6%. L’augmentation a été de 8,2% pour le concentré de tomates et de 5,8% pour le café.
Concernant les légumes secs, la cellule de veille et d'alerte précoce des produits sensibles, au ministère du Commerce, relève, durant le mois d’avril, une stabilité des prix moyens à consommateurs pour les lentilles et les pois chiches et une baisse pour les haricots secs. Par rapport au mois d'avril 2014, les prix moyens de détail ont enregistré une flambée de plus de 50% pour les lentilles et de 7% pour les pois chiches tandis que les haricots secs ont connu une baisse de 19,9%.
Les prix moyens à consommateurs des légumes frais relevés au mois d'avril 2015, comparés au mois précédent, sont à la hausse pour la tomate fraîche (+16,5%) et l’oignon sec (10,6%) et à la baisse pour ceux de la pommes de terre (-8,1%), de l'ail local sec (-8,7%) et de l'ail importé (-6,1%).  Par rapport au mois d'avril 2014, les légumes frais ont enregistré une flambée des prix moyens à consommateurs variant entre 19,3% et 176,5%. Le prix de la pomme de terre par exemple est de 42 DA le kilogramme en avril 2014 à 86 DA en mars 2015 pour baisser à 79 en avril 2015. Le prix de l’oignon a augmenté de 34 DA le kilogramme en avril 2014 à 85 DA en mars 2015 pour atteindre 94 DA en avril 2015. Selon la cellule de veille, les prix moyens à consommateurs, en avril 2015 par rapport au mois précédent, sont à la baisse pour la viande bovine et ovine locale, à la hausse pour le poulet éviscéré et stables pour la viande bovine congelée et les œufs. Par rapport au mois d’avril 2014, les prix moyens à consommateurs sont à la hausse pour la viande bovine congelée (1,7%), à la baisse pour la viande bovine et ovine locale et le poulet éviscéré, et stables pour les œufs.

M. R.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rabhi Meziane

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..