TIARET, La pomme de terre se fait toujours désirer

Liberte; le Mardi 18 Novembre 2014
123287

Le constat de la direction du commerce confirme ce fait, puisqu’elle a enregistré l’inutilisation de 17 chambres froides sur les 23 acquises pour stocker le produit.

Alors que la wilaya de Tiaret croyait avoir gagné la bataille du marché de la pomme de terre avec une production dépassant 1,4 million de quintaux, assistée par une garantie en matière de semences soutenue par le laboratoire algéro-coréen de Sebain, spécialisé dans l’amélioration de ce tubercule, ce produit connaît depuis quelque temps une flambée des prix inexpliquée pour atteindre 100 DA le kilo. Une situation qui suscite des interrogations, dont celles des professionnels de la filière qui accusent les spéculateurs et les intermédiaires de tout faire pour fixer les prix à leur convenance. Le constat de la direction du commerce confirme ce fait, puisqu’elle a enregistré l’inutilisation de 17 chambres froides sur les 23 acquises pour stocker le produit. Paradoxalement, et à la même période de l’année 2013, la pomme de terre était disponible en quantité largement suffisante et à un prix très abordable. A l’instar de l’oignon, les producteurs étaient contraints de céder la pomme de terre à moins de 20 DA le kilo, suite à la mise en place du Syrpalac (système de régulation pour stocker la production) et l’utilisation des chambres froides dont les propriétaires achetaient le produit à 22 DA pour le revendre au prix du marché. Dans le cadre de ce système, le Conseil national interprofessionnel de la pomme de terre (CNIFPT) avait prévu, pour rappel, un stock de 250 000 t durant l’année 2013. Ainsi, en tenant compte des mesures logistiques prises par les pouvoirs publics, il y a de quoi noter que les décisions portant sur le contrôle du marché ne représentent qu’un coup d’épée dans l’eau, quand on sait que les prix appliqués actuellement dépassent tout entendement. D’autres légumes subissent la même crise quand on sait que l’oignon a atteint 60 DA, la tomate 90 DA, le navet 80 DA, la salade 100 DA…

R. S.

Categorie(s): ouest

Auteur(s): R SALEM

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..