Tlemcen, L’abattoir de Nedroma dans la clandestinité

Liberte; le Dimanche 8 Mars 2015
123432

L’abattage clandestin de caprins, ovins et bovins a tendance à se généraliser non pas au chef-lieu de la wilaya de Tlemcen où le dispositif de surveillance quasi présent semble être efficace sur le terrain, mais plutôt dans les zones rurales et même dans certaines localités urbaines comme Nédroma. Les contrôleurs de la direction du commerce en tournée dans l’ancienne cité de Abdelmoumen ont réussi à débusquer samedi des bouchers fraudeurs qui ont l’habitude de procéder à ce genre d’abattage informel au sein même de l’abattoir communal équipé de moyens mécaniques. Ayant eu vent de la présence de la brigade mixte de Tlemcen renforcée par des vétérinaires, des élus de la commune et des fonctionnaires de la direction des services agricoles en mission au chef-lieu de daïra, les pseudo- bouchers récalcitrants ont réussi à prendre la poudre d’escampette en abandonnant sur place des carcasses de viande d’un poids total de 23 kg, mais sont activement recherchés par les services de police. Il semblerait que le gérant de l’abattoir conventionné avec l’APC ait remis les clés de l’établissement à une autre personne non titulaire du registre du commerce qui a loué à sa guise les installations d’abattage à des tiers.
L’abattoir de Nédroma désormais sous surveillance, fonctionne à raison de trois jours par semaine : dimanche, mardi et mercredi avec obligation de fermeture les autres jours. Il a été aussi constaté ailleurs que certains vendeurs de viande blanche procèdent clandestinement la nuit dans des hangars ou garages, à l’abattage du poulet sans respect des normes d’hygiène et de conditionnement. Le poulet sacrifié est alors vendu directement aux restaurateurs à des prix défiant toute concurrence. Cette pratique est punie par la loi. Pour veiller à la sécurité des consommateurs, la direction du commerce a opéré, durant les mois de janvier et de février, un total de 11 072 contrôles à travers la wilaya ce qui s’est traduit par 657 poursuites judiciaires et 50 décisions de fermeture de locaux à l’encontre de commerçants non respectueux des règlements en vigueur sur la pratique du négoce.

A. Berezel

Categorie(s): ouest

Auteur(s): Régional Rédaction

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..