Tribunal criminel d'Alger, Les proches du terroriste Abou Zeïd devant le juge

Liberte; le Mercredi 20 Mai 2015
3

Le procès de 12 individus, dont le fils et les deux frères du terroriste
Abdelhamid Abou Zeïd, poursuivis en 2010 pour leur implication dans des attentats terroristes dans le Grand-Sud algérien, s'est ouvert, hier, devant le tribunal criminel d'Alger, selon une journaliste de l'APS. Après le choix de deux jurés assesseurs faisant partie de la composition du tribunal criminel, la greffière a procédé à la lecture de l'arrêt de renvoi.
Quelques instants après, la présidente du tribunal criminel a ordonné la suspension de l'audience qui reprendra à 14h. Les 12 individus, dont 4 sont en état de fuite, devront répondre des chefs d'inculpation d'appartenance à un groupe terroriste armé activant à l'intérieur et à l'extérieur du pays, détention d'armes lourdes, contrebande portant atteinte à l'économie nationale et trafic de drogue dans une bande criminelle organisée.
Ils sont poursuivis, notamment, pour blanchiment d'argent, violation de la législation et du règlement relatifs aux changes et aux mouvements des capitaux.
Parmi les accusés, figurent aussi trois autres membres de la famille d'Abou Zeïd (Ghadir), qui approvisionnaient en vivres et en carburant les groupes terroristes dirigés par Abou Zeïd, El-Para et Mokhtar
Belmokhtar activant dans la région est du Grand-Sud algérien pour faciliter les attaques visant les touristes étrangers et les biens de l'État. Selon l'arrêt de renvoi, l'affaire remonte à 2010, lorsque les forces de sécurité avaient arrêté des membres d'une grande famille dans le sud-est du pays, recrutés par l'un de ses membres qui n'est autre que le terroriste Mohamed Ghadir, alias Abdelhamid Abou Zeïd.

R. N./APS

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..