Une conférence a été organiséE jeudi à l’APN en hommage au défunt, Le parcours militant de Rabah Bitat revisité

Liberte; le Samedi 23 Mai 2015
3

Une conférence sur le parcours militant du défunt moudjahid Rabah Bitat a été organisée, jeudi, par l'Assemblée populaire nationale (APN). Le président de l'APN, Mohamed Larbi Ould Khelifa, a rendu hommage à cette occasion au parcours militant du moudjahid qu'il a qualifié de “référence pour les nouvelles générations qui poursuivront le processus d'édification”. Qualifiant le défunt de vaillant moudjahid, de révolutionnaire tenace et de responsable rigoureux, M. Ould Khelifa a indiqué que Rabah Bitat avait sacrifié sa vie au service de l'Algérie.  Il a ajouté que la rencontre était une occasion pour “rappeler un des artisans de la Révolution nationale”. À cette occasion, M. Ould Khelifa a annoncé la “baptisation” de la salle des conférences de l'APN du nom de Rabah Bitat. Pour sa part, Mohamed Ben Ameur Zerhouni, conseiller à la présidence de la République, a cité les hauts faits du moudjahid et son rôle efficient durant la guerre de Libération nationale, ainsi que son apport à la bataille d'édification.
Il a, en outre, rappelé la contribution du défunt à la mise en place du Parlement et son expérience personnelle avec ce dernier. La veuve du moudjahid, Zohra Drif-Bitat, est revenue sur les facteurs ayant forgé la personnalité du défunt, soulignant qu'en tant que père, Rabah Bitat veillait “à inculquer à ses enfants l'amour de la patrie”.
Le président de l'APN a distingué la veuve du moudjahid qui était accompagnée de son petit-fils. Né le 19 décembre 1925 dans la wilaya de Constantine, le moudjahid Rabah Bitat était membre fondateur du Comité révolutionnaire d'unité et d'action (Crua) et l'un des membres du groupe des 22 et du groupe des 9 dirigeants historiques qui avaient donné le feu vert du déclenchement de la guerre de Libération. Après l'Indépendance, le 27 septembre 1962, il est nommé vice-président du Conseil du premier gouvernement algérien, puis ministre d'État.
Il préside l'APN en mars 1977 et assure l'intérim de la présidence de la République durant 45 jours, après le décès du défunt président Houari Boumediene.
Il assure la présidence de l'APN pendant quatre législatures, avant de démissionner le 2 octobre 1990. Le moudjahid Rabah Bitat est décédé le 10 avril 2000.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..