Une délégation de chefs d’entreprise espagnols à Oran, Réhabilitation et construction des immeubles au menu

Liberte; le Mardi 13 Decembre 2011
3

Soixante-dix chefs d’entreprise espagnols ont pris part, hier, à Oran, au Forum de partenariat économique et d’affaires entre l’Algérie et l’Espagne dans le cadre d’un vaste projet de réhabilitation de plus de 600 immeubles à travers la wilaya. Ce sont la Casa Mediterraneo et le consulat général d’Espagne à Oran, en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie de l’Oranie ainsi que l’APC, qui ont organisé cette rencontre. “Nous visons à favoriser la coopération entre les entreprises espagnoles et algériennes dans la perspective d’une stratégie globale de diplomatie publique, à travers une rencontre directe entre les entreprises des deux pays”, a indiqué le consul général d’Espagne à Oran. Faire connaître les clés pour l’investissement productif en Algérie dans le but de promouvoir la collaboration entre l’Espagne et l’Algérie a été mis en relief par Jose Manuel Rodriguez y Martinez. Il ne manquera pas de souligner dans un point de presse l’importance du marché algérien. La proximité géographique d’Oran qui se situe à seulement30 minutes à vol d’oiseau d’Alicante est mise en exergue par le diplomate espagnol. “Il faut capitaliser la sympathie mutuelle en promouvant les échanges commerciaux profitables entre les deux rives.” À côté de ces déclarations de bonne intention, la présence d’une centaine de chefs d’entreprise algériens à ce forum est significative. “Nous aimerions être pressentis pour bénéficier des mêmes opportunités d’affaires en Espagne”, a affirmé un chef d’entreprise. Le forum d’Oran est dédié dans son ensemble au secteur du bâtiment et de l’habitat. Un programme de restauration de plus de 9 000 appartements répartis sur 24 cités à travers le territoire de la wilaya est inscrit au titre de l’exercice 2010-11 par l’Office de promotion et de gestion immobilière (OPGI). Une grande partie de ces logements, soit 5 000, se trouve à l’intérieur du tissu urbain de la ville. Il s’agit de la réhabilitation de logements relevant du patrimoine immobilier de l’OPGI dans les grandes cités de la wilaya. Les travaux d’aménagement et de restauration concerneront en premier lieu les travaux d’étanchéité et la réhabilitation des cages d’escalier. Ainsi, les entreprises espagnoles et algériennes du secteur de la construction, des infrastructures liées à l’habitat, les matériaux de construction et les services d’ingénierie et architecture ont été présents en force à cette rencontre.“Cette rencontre est une réussite dans la mesure où elle a permis l’émergence de potentialités de partenariat entre les entrepreneurs espagnols et algériens par le biais du bureau de liaison économique qu’abrite notre consulat”, a affirmé le diplomate espagnol. Dans ce contexte, plus de 1 000 entreprises espagnoles se sont rapprochées de cette structure. Elles activent dans les secteurs de l’agroalimentaire, de la réhabilitation de sites historiques, de la construction, de la pharmacie, de la parapharmacie et le transport des hydrocarbures. Actuellement, plus de 200 entreprises espagnoles activant dans ces secteurs exercent de façon permanente dans la wilaya d’Oran. Un politique économique tous azimuts du gouvernement espagnol qui agit par le truchement de la Casa Mediterraneo dont la présidente rappelle les objectifs. “Nous sommes un consortium promu par le ministère espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération, avec la collaboration de la Generalita Valenciana et les mairies d’Alicante, Benididorm et Xâbia.”K. REGUIEG-ISSAAD

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction nationale

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..