Université d’Oran II Mohamed-Benahmed, Le recteur promet d’aplanir les dysfonctionnements

Liberte; le Jeudi 19 Fevrier 2015
123390

Selon l’intervenant, les dysfonctionnements constatés dans l’administration seront aplanis à la faveur d’un constat tangible qui sera finalisé en mars de l’année en cours.

Benmeziane Bencherki, recteur de l’université d’Oran II Mohamed-Benahmed (ex-Belgaïd), a annoncé, mardi, lors d’une conférence de presse, la signature d’une convention avec l’Anem dans le but de faciliter l’insertion dans le monde du travail des jeunes diplômés ainsi que la mise en œuvre d’un plan d’action qui sera sanctionné par un diagnostic réel des points faibles et forts de la gestion des facultés de cette université composée de 5 facultés en sus de l’Institut de la sécurité industrielle. Selon l’intervenant, les dysfonctionnements constatés dans l’administration seront aplanis à la faveur d’un constat tangible qui sera finalisé en mars de l’année en cours. Les formations communes ont été particulièrement abordées par le directeur qui a plaidé pour l’émergence de liens entre les filières humaines et scientifiques.
Actuellement, 24 000 étudiants sont recensés à l’université d’Oran II, dont 65% proviennent de l’université d’Oran I Es-Sénia. Le recteur ne manquera pas de souligner le problème nodal inhérent au transport, qui est du reste redouté par les étudiants. L’excentration de l’université d’Oran II pâtit en effet de moyens de mobilité au profit des étudiants qui subissent le diktat des transporteurs privés. “Les transporteurs privés nous imposent un horaire en total décalage avec la réalité du terrain en nous fixant des horaires indus et pénalisants”. Dans ce contexte, le directeur de l’université d’Oran II a indiqué que des accommodements seront engagés avec les transporteurs pour revoir les conditions de transport. Les étudiants sont en effet tenus de regagner les bus à 15h30 sous peine d’être abandonnés en rase campagne. Par ailleurs, le lancement des travaux de la trémie, qui seront achevés dans 6 à 8 mois, permettront une meilleure fluidité pour rejoindre l’université à partir d’Oran et vice-versa. Plus de 18 000 étudiants sont inscrits dans les facultés de droit et sciences politiques, sciences économiques et langues étrangères. En 2016, l’université d’Oran II prévoit l’inscription de 5 à 6 000 nouveaux étudiants alors que 4 à 5 000 autres étudiants seront diplômés durant cette période. Observée comme une phase de transition, l’année 2015 devra permettre au staff administratif de peaufiner un plan d’action recensant l’ensemble des lacunes administratives, pédagogiques et logistiques de l’université Mohamed-Benahmed. Le problème de la circulation, qui se pose avec acuité dans l’enceinte de l’université (3 000 véhicules/j), sera solutionné tout comme l’horaire d’ouverture et de fermeture du restaurant universitaire (11h-13h30) qui ne facilite pas la tâche des étudiants.

K. R.I.

 

Categorie(s): ouest

Auteur(s): K. REGUIEG-ISSAAD

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..