Changement de style au DRS ?

Tsa; le Dimanche 13 Decembre 2015
40153

C’est une première en Algérie. Le général Tartag, patron du DRS depuis le 13 septembre dernier, a effectué ce dimanche sa première apparition publique lors des travaux de la réunion des directeurs et inspecteurs généraux de la police africaine, Afripol. Des photos et des images de sa présence sont là pour en attester. Légèrement tendu, le général Tartag a en effet autorisé les journalistes à le filmer et le photographier.
Le timing de l’apparition n’est pas anodin. Elle s’opère quelque dix jours après la publication de la lettre du général Toufik. Mis à la retraite il y a trois mois au même moment que Tartag prenait la tête du DRS, le général Toufik reste toujours invisible. Il a choisi la timide approche de la lettre ouverte comme moyen de prendre publiquement la défense de son ancien bras droit, le général Hassan. Dans ce contexte, l’apparition publique du général Tartage laisse penser à une tentative concertée de pointer du doigt et désavouer le style de son prédécesseur.
Car il s’agit d’un changement de style inédit pour un patron du DRS qui rompt fondamentalement avec l’image projetée par le prédécesseur du général Tartag. Pendant les 25 ans de son règne, le général Toufik s’était en effet entièrement enveloppé d’un voile de mystère, loin d’être justifié. L’ombre qui entourait le général Toufik a contribué grandement à amplifier son aura d’omnipotence, une aura qui perdure encore, tant bien que mal, jusqu’à maintenant malgré les indices laissant penser que cette omnipotence n’était en fait qu’illusion.
L’apparition publique du général Tartag semble ainsi envoyer le message que le DRS amorce un nouveau tournant dans la stratégie d’image, à défaut d’indiquer si les méthodes de fonctionnement interne du Département vont aussi changer.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Yacine Babouche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..