Dinar, pétrole, matières premières… Le point sur l’actualité économique du 23 décembre

Tsa; le Mercredi 23 Decembre 2015
40408

Pétrole : rebond difficile
Les cours du Brent (référence pour le pétrole algérien) sont en légère hausse ce mercredi matin. Un rebond technique après le bas en onze ans touché lundi. Vers 11 heures le baril se négociait à 36,40 dollars. Mais en un mois, la baisse s’établit à 17,83%.
Hier, à New York, le cours du baril WTI a gagné 33 cents à 36,14 dollars. Pour la première fois depuis 2010, le cours du baril de WTI termine la séance légèrement au-dessus du baril de Brent.
Cette faiblesse des cours s’explique notamment par le niveau élevé de l’offre, que ce soit aux États-Unis, dans l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ou en Russie.
Le dinar toujours au plus bas
Ce mercredi, sur le marché interbancaire officiel, un euro vaut à 117,02 DA et un dollar est à 107,18 DA. La livre sterling s’échange à 159,62 DA.
Les cours du dinar au niveau du marché parallèle, ce mercredi, sont de 180 DA pour 1 euro, le dollar américain se négocie à 166 DA et la livre sterling se négocie désormais à 260 DA.
Les matières premières 
À Londres, le sucre se négocie ce mercredi à 412 dollars, en hausse de 0,15%. Le cours de clôture du blé (Chicago) était hier de 472,87 dollar / tonne, en hausse 0,24%. et le café de type « Arabica à New-york » était de 119,75 dollars/ sac (unité de mesure du café est le sac représentant 60 kg), en hausse de 0,5%.
Un plan de sauvetage pour la SNVI
Le plan de développement de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI), présenté lundi par le ministre de l’Industrie et des mines a été validé lors d’un conseil interministériel.
Le financement pour la mise en œuvre de ce plan de développement a été obtenu ce mardi rapporte l’agence officielle l’APS.
L’atteinte des objectifs assignés dans le cadre de ce premier niveau de traitement nécessite « un besoin de financement immédiat d’un montant de 5,1 milliards de dinars destiné à financer les intrants en vue de compléter l’encours de production qui générera un chiffre d’affaires de 1,8 milliard de DA, assurer le fond de roulement indispensable au fonctionnement et couvrir les salaires en incluant les indemnités de départ en retraite », selon la même source.
Le deuxième niveau de traitement consiste en « le traitement de certains chapitres ayant trait au volet endettement. Il permettra d’éviter le blocage du fonctionnement de l’entreprise par les différents créanciers », a-t-il ajouté.
Le troisième niveau de traitement du plan de développement de la SNVI a pour finalité « la mise en place des conditions de concrétisation du budget de l’exercice 2016 pour une enveloppe de 12,25 milliards de DA ».
Une nouvelle unité pharmaceutique
Une unité pharmaceutique spécialisée dans la fabrication d’atomiseurs pour le traitement de la bronchite et de l’asthme à N’gaous dans la wilaya de Batna sera réalisée en 2016. Elle devrait entrer « au plus tard en exploitation en 2017 », selon le directeur de l’industrie de la PME, Sassi Bouaziz cité par l’APS.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Shahinaz Benkaci

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..