États-Unis : en prison à l’isolement depuis plus de 40 ans

Tsa; le Samedi 12 Decembre 2015
40118

Albert Woodfox est détenu depuis plus de 40 ans à l’isolement, enfermé seul 23 heures sur 24 dans une cellule minuscule avec très peu de lumière naturelle.
En 1973, il a été condamné pour le meurtre d’un gardien de la prison d’Angola alors qu’aucun élément sérieux ne le reliait à ce crime. Albert Woodfox pense que sa condamnation a été motivée par des considérations politiques, car il était membre du parti des Panthères noires, le mouvement radical de défense des droits des Noirs.
Ces décennies d’isolation ont eu des répercussions dramatiques sur lui : « Je n’ai pas de mots pour exprimer les années de torture mentale, affective et physique que j’ai subies ».
Sa condamnation a été annulée trois fois. En juin 2015,un juge fédéral a ordonné sa libération immédiate mais à chaque fois un obstacle se dresse sur le chemin de la liberté. La seule personne qui s’oppose à la libération d’Albert Woodfox est le procureur général de l’État de Louisiane, qui mène une campagne de vengeance contre lui.« Ils peuvent réussir à me faire plier légèrement, affirme Albert. Ils peuvent me faire beaucoup de mal. Ils peuvent même m’ôter la vie. Mais ils ne pourront jamais me briser ».
La justice n’a que trop tardé. Signez notre pétition et appelez le procureur général à faire libérer immédiatement Albert Woodfox.
http://www.amnestyalgerie.org/Agir-en-ligne/marathon-des-lettres-2015.html

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Amnesty International

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..