Gigantesque glissement de terrain en Chine, des passeports volés par Daech, impasse politique en Espagne… Le point sur l’actualité internationale du 21 décembre

Tsa; le Lundi 21 Decembre 2015
40343

Chine : 91 disparus dans un glissement de terrain
Un énorme glissement de terrain a fait près d’une centaine de disparus à Shenzhen, une ville industrieuse du sud de la Chine aux portes de Hong Kong. La nouvelle catastrophe qui a frappé la Chine est survenue en fin de matinée dimanche. L’avalanche de terre et de boue a englouti 91 personnes, selon un dernier bilan officiel, et enseveli une trentaine de bâtiments avant de provoquer une explosion de gaz. Plus de 1500 secouristes et 104 camions de pompiers ont été déployés sur le site de la catastrophe. Le maire-adjoint de la ville, Liu Qinsheng, a évalué à 38 hectares l’étendue recouverte par l’énorme masse de terre, haute d’une bonne dizaine de mètres de hauteur. Les causes de la catastrophe seraient d’origine humaine : une montagne de terre, issue de travaux de construction et détrempée par des pluies récentes, aurait été accumulée illégalement. (Lire)
Syrie : une trentaine de morts dans des frappes à Idleb
Au moins trente-six personnes, dont une majorité de combattants rebelles, ont été tuées dimanche par des raids, probablement russes, dans la province d’Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, affirme l’Observatoire syrien des droits de l’homme. Les raids de ce dimanche ont visé d’anciens locaux administratifs de l’État syrien dans la ville d’Idleb, transformés en tribunaux religieux par le Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, et d’autres bâtiments utilisés par l’Armée de la Conquête. Le bilan élevé des tués parmi les rebelles est dû au fait qu’une importante réunion était en cours entre les responsables de plusieurs groupes islamistes. Les avions auraient utilisé des bombes guidées de 500 kilogrammes, dont sont équipés les avions russes opérant en Syrie. (Lire)
Nigeria : 12 membres de Boko Haram tués
L’armée nigériane a affirmé dimanche soir avoir tué douze membres du groupe Boko Haram dans deux accrochages séparés dans le nord-est du pays. Les soldats « ont tué trois terroristes présumés de Boko Haram lors d’une patrouille sur la route Damboa-Njaba-Bale dans l’État de Borno », a déclaré le porte-parole de l’armée. Dans un second accrochage dans le village de Mainari (État de Borno), l’armée « a tué neuf terroristes et saisi des armes ». Le président nigérian Muhammadu Buhari a donné à l’armée jusqu’à fin décembre pour en finir avec l’insurrection de Boko Haram. Cependant, les observateurs doutent fortement que ce délai puisse être tenu, malgré les communiqués victorieux de l’armée. (Lire)
Nigeria : six morts dans un attentat
Six personnes ont été tuées dans une attaque-suicide menée par un enfant kamikaze dans le nord-est du Nigeria et imputée à Boko Haram. L’attaque a eu lieu hier vers 20h30 locales (19h30 GMT) à Beninsheikh, dans l’État de Borno, lorsque trois adolescents âgés de 10 à 15 ans ont été stoppés par les membres d’un groupe d’auto-défense civil qui les soupçonnaient de vouloir commettre un attentat. L’un des kamikazes a actionné la ceinture d’explosifs qu’il portait sur lui, causant « la mort de neuf personnes tandis que 24 autres personnes ont été plus ou moins gravement blessées», a indiqué le porte-parole de l’armée nigériane, précisant que les trois kamikazes faisaient partie des morts. (Lire)
Afghanistan : six soldats de l’Otan tués
Six soldats de la mission de l’Otan en Afghanistan ont été tués ce lundi dans un attentat suicide commis par des rebelles talibans près de Kaboul. L’attaque, menée par un kamikaze à moto, visait une patrouille conjointe de l’armée afghane et des forces étrangères. Elle s’est produite près de la base de Bagram au nord de Kaboul et « a tué 6 soldats » étrangers, a indiqué un porte-parole de l’Otan sans préciser leur nationalité. Les insurgés Talibans ont revendiqué l’attaque et affirmé avoir tué « 19 soldats américains ». (Lire)
Des « dizaines de milliers » de passeports vierges volés par Daech
L’État islamique aurait subtilisé des « dizaines de milliers » de passeports vierges en Syrie, en Irak et en Libye, qui pourraient être utilisés par de faux réfugiés pour rejoindre l’Europe, selon des services de renseignement occidentaux, rapporte dimanche le journal allemand Welt am Sonntag. En Syrie et en Irak, où de vastes territoires sont entre ses mains, et en Libye, Daech a pris le contrôle des administrations publiques et s’est emparé du matériel qui se trouve dans les bâtiments. Il aurait saisi ces passeports ainsi que les machines nécessaires à la production de ces papiers d’identité. Daech revend les « vrais-faux passeports » sur le marché noir, où les prix se négocient entre 1 000 et 1 500 euros. Le risque étant surtout que les daechistes utilisent également ces documents d’identité pour entrer en Europe. (Lire)
La Russie impose un embargo alimentaire à l’Ukraine
Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a confirmé ce lundi que la Russie étendrait à l’Ukraine l’embargo sur les produits alimentaires, déjà imposé aux pays occidentaux, à partir du 1er janvier, date de l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange entre Kiev et l’Union européenne. La Russie menaçait depuis des mois d’appliquer cette mesure de rétorsion déjà imposée depuis l’été 2014 aux pays occidentaux qui la sanctionnent pour son implication dans la crise ukrainienne. La semaine dernière, le président Vladimir Poutine avait assuré que Moscou n’avait pas d’autre choix vu le rapprochement entre Kiev et l’Union européenne. « Cela n’est pas notre choix, nous nous sommes battus pour que cela n’arrive pas mais on n’a pas voulu nous écoute », a-t-il assuré. (Lire)
Elections Législatives : l’Espagne apparemment ingouvernable
Les élections législatives du dimanche 20 décembre ont fragmenté le parlement espagnol, et le pays apparaît ingouvernable. La droite du Partido Popular et du mouvement Ciutadanos ont obtenu 163 sièges, tandis que les Socialistes et les radicaux de Podemos ont obtenu 161 sièges. Or pour gouverner l’Espagne, il faut que le président obtienne au parlement une majorité absolue de 176 députés. Le Roi d’Espagne va demander au Parti Populaire, qui a obtenu le plus de suffrages, de former une coalition dans un délai de cinq semaines maximum et de la présenter devant le Parlement afin d’obtenir les votes nécessaires des députés. Si une majorité absolue ne se dégage pas lors de ce premier vote, ce sera au tour du chef de l’opposition de tenter de former une majorité. Si l’Espagne ne possède pas un nouveau gouvernement d’ici le 14 mars 2016, des élections anticipées seront automatiquement déclenchées. (Lire)

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Yacine Babouche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..