Kashi : « Gourcuff maîtrise son métier et je m’entends bien avec lui »

Tsa; le Mercredi 23 Decembre 2015
40403

Même s’il a été rarement sélectionné et utilisé par le coach national, Christian Gourcuff, le milieu de terrain de Charlton, Ahmed Kashi, ne tient nullement rancune au sélectionneur des Verts qu’il encense même dans l’entretien accordé à Onze Mondial.
« Gourcuff est un entraîneur qui connaît le football, un éducateur. Il maîtrise son métier et je m’entends bien avec lui. Après la CAN, il m’a demandé de persévérer, de ne rien lâcher et de garder le même état d’esprit », a indiqué Kashi, nullement surpris, d’autre part, par l’éclosion des jeunes joueurs de l’EN, Mahrez, Brahimi et Ghoulam. « D’une part parce que ce sont des joueurs de qualité. D’autre part, ils ont trouvé à l’étranger un environnement favorable pour s’exprimer. C’est une très bonne chose pour le football algérien. C’est l’équipe nationale qui va en profiter », précise l’ancien porteur d’eau du FC Metz, qui vient de subir une opération chirurgicale.
« Je rentre tout juste de Suède où je me suis fait opérer. Avant d’opter pour ce choix, j’ai fait un tour d’horizon. J’ai consulté notamment plusieurs spécialistes à Paris qui m’ont parlé d’une indisponibilité de six à douze mois. Quelques jours auparavant, à Londres, j’avais rencontré un médecin suédois habitué depuis vingt ans à traiter des cas comme le mien. C’est une gêne rare qui s’appelle la maladie de Haglund. C’est une bosse qui pousse derrière le talon à cause des frottements entre l’os et la chaussure. Ça m’irritait beaucoup et je ne pouvais plus continuer. L’opération s’est bien déroulée, je vais entamer une rééducation de deux mois et j’espère ensuite retrouver les terrains. À priori, je devrais pouvoir reprendre d’ici 8 à 10 semaines », a révélé l’ancien sociétaire de Louhans-Cuiseaux qui espère « retrouver la pelouse cette saison et aider Charlton à se maintenir » en seconde division anglaise.
Il écarte enfin l’éventualité de partir au Qatar. « J’ai encore envie de montrer ce que je sais faire en Europe, me frotter aux meilleurs joueurs. Même si une partie de ma carrière est derrière moi, je suis encore jeune pour m’exiler au Qatar. J’ai tant à prouver », a-t-il conclu.

Categorie(s): Sport

Auteur(s): Ali Ouezzane

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..