La Grande mosquée d’Alger vue du ciel (VIDÉO/PHOTOS)

Tsa; le Samedi 19 Decembre 2015
40289 40290 40286 40285 40284 40283 40293 40288 40294 40287 40291 40292 40295 40296

Le photographe Zinedine Zebar a filmé et photographié à partir d’un hélicoptère, avec l’aide de l’Unité aérienne de la Sûreté nationale, la grande mosquée d’Alger, actuellement en chantier. Nous vous proposons de découvrir ce qui serait le troisième plus grand édifice religieux au monde, après les mosquées de Médine et de la Mecque.

La Grande mosquée de la capitale à Mohammadia, en face de la baie d’Alger. Photo prise en mars 2015.
Le rêve du président Abdelaziz Bouteflika de bâtir la troisième plus grande mosquée au monde commence à se concrétiser à Mohammadia, à l’est de la capitale, juste en face de la baie d’Alger.

La Grande mosquée d’Alger s’étend sur environs 20 hectares. Photo prise en novembre 2015
Lancé en juin 2012 après la signature du contrat entre l’Agence nationale de réalisation et de gestion de Djamaa El-Djazaïr (Anargema) et le groupe chinois CSCEC, le projet a accusé quelques mois de retard. Il devrait finalement être livré en 2016.
 
 

L’évolution de la construction de la salle de prière (toiture blanche) qui devrait être livrée en février 2016. Ces photos ont été prises en mars et en novembre 2015.
Le minaret qui culminera à près de 270m d’altitude fera de cette mosquée le troisième plus grand édifice religieux musulman au monde, après les mosquées de Médine et la Mecque. Il dominera la capitale et constituera sans doute une attraction touristique.
 
Le minaret de la Grande mosquée d’Alger devrait culminer à 270 mètres de hauteur. Photos prises en mars et en novembre 2015.
Le minaret et au loin les tours d’affaires près du Hilton. Photo prise en novembre 2015.
À travers ces images aériennes, le photographe Zinedine Zebar nous fait découvrir l’un des plus grands chantiers de BTP lancés ces dernières années en Algérie. Son coût dépasse le milliard d’euros.
 
Vue sur le minaret (à droite) et vue sur la salle de prière et d’autres bâtiments de Djemaâ El Djazaïr.
 En plus du minaret et de la salle de prière d’une capacité de 120 000 fidèles, Djemaâ El-Djazaïr comprend douze bâtiments dont une bibliothèque, Dar El Qoran, un centre culturel, une salle de conférence, un musée d’art et d’histoire islamiques, des jardins…
 
« L’usage de cette mosquée n’est pas l’embellissement de la capitale ou le front de mer mais nous voulons sécuriser la vie intellectuelle et confessionnelle des Algériens », dixit Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses et des Wakfs.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..