La Loi de finances 2016 « met en péril la cohésion nationale »

Tsa; le Samedi 12 Decembre 2015
4

La Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH) a estimé ce samedi que la Loi de finances 2016 mettait en péril la cohésion nationale. Dans un communiqué rendu public au lendemain d’une réunion de son Conseil national, la LADDH soutient que « la loi de finance 2016 et ses dispositions antisociales remet en cause les acquis sociaux et met en péril la cohésion nationale. Une telle loi constitue un obstacle certain à l’exercice des droits socio-économiques des Algériens et Algériennes », note le texte.
La LADDH qui s’est réunie à l’occasion de la célébration du 67e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’Homme constate « avec regret la persistance du blocage endémique et délibéré de la vie sociale, politique et institutionnel en Algérie. Un blocage, selon elle, « qui conduit inévitablement à la dégradation de la situation des droits de l’Homme dans notre pays ».
Outre une « régression alarmante » sur le plan des libertés collectives et individuelles, l’ONG relève que sur le plan des droits socio-économiques, l’heure est « au malaise et à l’inquiétude ». Par ailleurs, la LADDH, aile de Nouredine Benissad, se félicite de l’adoption de la loi sur les violences faites aux femmes au-delà de ses insuffisances, conclut le texte.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Sonia Lyes

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..