Le patron de Condor détaille ses projets avec Peugeot et Décathlon

Tsa; le Lundi 21 Decembre 2015
40341

Le patron de Condor, Abderrahmane Benhamadi, est revenu ce lundi 21 décembre sur la participation de son groupe dans le projet de l’usine PSA (Peugeot-Citroën) en Algérie. Comme nous l’avions rapporté en exclusivité jeudi 17 décembre, « Condor est partenaire à auteur de 15,5% », a indiqué M. Benhamadi au cours d’une conférence de presse en marge de l’inauguration d’un showroom de la marque Condor à Alger-Centre.
« On vise la fabrication des véhicules Peugeot et Citroën en Algérie en vue d’éventuellement exporter ces produits », a-t-il expliqué, en précisant : « Dans un premier temps, il sera question de l’assemblage de trois modèles Peugeot et Citroën. Condor se chargera de fabriquer une partie des équipements tels que les pare-chocs, les pots d’échappement, les sièges, les plaquettes de frein et autres. Ce qui permettra d’arrêter l’importation des pièces de rechange qui seront fabriquées localement. L’objectif étant d’atteindre les 40% de taux d’intégration d’ici 2022. L’autre défi est de fournir à d’autres constructeurs et d’exporter », a-t-il ajouté.
Un partenariat avec Décathlon à l’étude
Poursuivant sa politique de diversification, le patron de Condor a confirmé qu’un « projet avec le groupe Décathlon est à l’étude dans le but de prendre en charge la distribution des produits de cette marque à travers, notamment, des boutiques mais aussi la possibilité de produire au profit de ce label ».
Un showroom à Khartoum en préparation
À noter que le showroom inauguré ce lundi 21 décembre est le 116e du genre à travers le territoire national. M. Benhamadi a assuré que l’objectif des 120 boutiques opérationnelles avant la fin de l’année 2015 sera atteint. Il annoncera l’ouverture prochaine de quatre nouveaux showrooms à Tindouf, Aoulef, Tamanrasset et Laghouat. En plus d’un projet d’ouverture d’un showroom à Khartoum au Soudan qui n’attend que les autorisations nécessaires pour entrer en activité.
M. Benhamadi a expliqué le maintien des prix des produits Condor en dépit de la baisse du dinar par « les efforts fournis par Condor afin d’augmenter l’intégration ce qui a permis de stabiliser les coûts de revient et en conséquence les prix publics ».

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Karim A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..