Le point sur les championnats européens : Leicetser, c’est du solide, le Bayern creuse l’écart, ça se resserre en Italie

Tsa; le Lundi 21 Decembre 2015
40358

Les principaux championnats ont été disputés ce week-end, la dernière journée avant la trêve hivernale qui coïncide avec les fêtes de fin d’année.
Dans la Liga, en l’absence du Barça parti au Japon pour disputer la Coupe du monde des clubs, un trophée remporté aisément face aux Argentins de River Plate, ses poursuivants ont connu des fortunes diverses. L’Atletico, en se faisant battre contre toute attente par Malaga, n’en a pas profité. Les Colchoneros ont raté une belle occasion de prendre les commandes de la Liga et de mettre la pression sur les Barcelonais.
En revanche, le Real s’est refait une santé en étrillant littéralement son voisin, le Rayo Vallecano sur le score sans appel de 10 à 2. De loin le résultat le plus prolifique de la saison.
En Angleterre, Leicester s’avère être un solide leader, on ne peut plus parler de surprise. Il a réussi à revenir avec le gain du match, de son déplacement périlleux à Liverpool où il a affronté la coriace équipe d’Everton. Encore une fois, Mahrez, l’international algérien a contribué grandement dans le succès des Foxes.
Leicester peut voir venir et suivre avec sérénité le choc de ce soir entre ses deux plus grands rivaux Arsenal et Manchester City.
En Allemagne, le Bayern profite de la défaite à Cologne (1 – 2) de son seul rival sérieux, Dortmund, pour creuser l’écart. Les Bavarois l’ont emporté sur le score de 1 à 0 face à Hanovre. Suffisant pour passer l’hiver au chaud. Désormais huit points séparent les deux équipes.
Le PSG fait mieux en France. Les Parisiens toujours invaincus dans leur championnat, ont remporté une nouvelle victoire facile, cette fois devant Caen (3 – 0). Ils n’ont plus de concurrents, le deuxième Monaco est relégué très loin  derrière… à 19 points. Ibra et ses camarades ont établi un nouveau record avec 51 points au compteur. Un total jamais atteint par le passé durant la phase aller.
En Italie, l’Inter n’a plus de marge. Surpris à domicile par la Lazio (1 – 2), les Nerazzuri voient leurs concurrents fondre sur eux. À commencer par Naples et la Fiorentina vainqueurs respectivement  face à l’Atalanta Bergame et Chievo Verone, mais la grande menace est le retour fulgurant de la Juve qui n’est plus qu’à trois longueurs du leader. La phase retour s’annonce chaude en Italie.

Categorie(s): Sport

Auteur(s): Mourad Zemmouri

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..