Louisa Hanoune menace de « hauts responsables de tout déballer »

Tsa; le Mercredi 23 Decembre 2015
40399

Outrée par la diffusion sur Ennahar TV mardi d’une bande annonce d’une enquête télévisée sur « les biens de sa famille », Louisa Hanoune a tenu ce mercredi 23 décembre une conférence de presse pour réagir et défendre « son honneur et celui de sa famille ».
Dans l’enquête, Mme Hanoune est accusée notamment « d’utiliser sa proximité avec des centres de décision au sein de l’État pour acquérir des biens et de l’influence pour elle et pour sa famille à Annaba et à El Tarf et d’avoir pillé l’usine d’El Hadjar ».
La patronne du PT menace « de hauts responsables de tout déballer s’ils osent s’attaquer à elle et à sa famille ». « Nous avons convoqué cette conférence de presse afin qu’aucun responsable ne nous dise qu’il n’était pas au courant », a-t-elle averti, devant les journalistes.
« Je sais qui a commandité cette cabale contre moi. C’est suite à une réunion secrète des têtes de la mafia en présence d’un ministre en poste que je ne nommerai pas », a-t-elle lâché.
Louisa Hanoune ne veut donner ni les noms de « ces têtes de la mafia », ni le lieu de cette « réunion secrète ». « S’ils cherchent la provocation on va déballer leurs scandales. Nous avons des preuves sur des fils de responsables », a-t-elle encore menacé sans citer de noms. Elle a annoncé que sa famille avait déposé une plainte ce matin à Annaba contre la chaîne Ennahar TV et les deux journalistes qui ont mené l’enquête en les qualifiant de « plumes vendues ».
« J’ai contacté Sellal, Ouyahia et Tayeb Louh »
Louisa Hanoune ne s’est pas arrêtée au dépôt de plainte et à la dénonciation médiatique. « Mon chef de cabinet a contacté ce matin les responsables pour dégager notre responsabilité de tout éventuel dérapage produit par cette cabale. Nous avons essayé de joindre Abdelmalek Sellal et Tayeb Louh mais ils ne répondent pas pour le moment. Idem pour le chef de cabinet du président de la République », a-t-elle souligné.
Interrogé sur la responsabilité de Said Bouteflika dans cette affaire, elle a refusé de « citer des noms » en indiquant qu’elle « met en grade tous les responsables sans exception aucune ». « Mon frère a reçu un appel téléphonique de la part des deux journalistes et il s’est moqué d’eux en leur disant qu’il détenait la moitié de la wilaya d’Annaba. Il a déposé plainte ce matin. On ne savait pas qu’ils iraient jusqu’à la diffamation. Nous somme une famille modeste et nous ne sommes pas des prédateurs », a-t-elle ajouté. « Nous avons mis en place un collectif d’avocats dont fait partie Me Mokrane Ait Larbi, Me Sellini et Me Guechir qui sont en train d’étudier le dossier », a-t-elle dit.
Louisa Hanoune affirme avoir « introduit une plainte en référé pour interdire la diffusion de l’enquête télévisée », prévue demain jeudi.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Imad Boubekri

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..