Moines de Tibhirine : Paris maintient la pression sur Alger

Tsa; le Lundi 21 Decembre 2015
40353

La ministre de la Justice française Christiane Taubira a estimé, ce lundi 21 décembre, à Alger qu’il était « temps d’arriver au terme » de l’enquête sur l’assassinat des moines de Tibhirine en 1996. « Il s’agit d’une procédure dans laquelle la coopération entre la France et l’Algérie est extrêmement intense. Elle a connu parfois des temps de latences, mais c’est une coopération qui se poursuit (…) Il est temps, effectivement, que nous arrivons à son terme parce que pour les familles des victimes, il devient urgent de répondre et de savoir précisément ce qui s’est passé », a déclaré Mme Taubira au cours d’une conférence de presse conjointe avec son homologue algérien Tayeb Louh à l’issue d’une visite de deux jours à Alger.
La ministre française a affirmé qu’il n’y a pas de difficultés et que les deux ministères mettront les moyens nécessaires pour dénouer les « incompréhensions et les malentendus » sur cette affaire.
Le GIA avait revendiqué le meurtre des moines dans un communiqué daté du 21 mai 1996.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Walid Hamada

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..