Poutine accuse la Turquie, Eric Zemmour condamné pour incitation à la haîne, 300 millions d’euros pour les victimes des attentats de Paris… Le point sur l’actualité internationale du 17 décembre

Tsa; le Jeudi 17 Decembre 2015
40247

Turquie : les forces turques ont tué 23 militants du PKK
Les forces de sécurité turques ont tué 23 séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) en deux jours d’opération menée dans le sud-est de la Turquie. Les opérations militaires, lancées lundi soir, ont été conduites dans les villes de Silopi et Cizre, situées à proximité des frontières avec la Syrie et l’Irak. Ces deux villes, dans la province de Sirnak, ont été placées sous couvre-feu. (Lire)
Nigeria : 5 morts dans un attentat-suicide
Un garde civil et quatre kamikazes ont été tués mercredi dans un attentat-suicide à Mafa, dans le nord-est du Nigeria. L’attaque, qui a également fait quatre blessés, s’est produite à l’aube contre un poste de contrôle des gardes civils qui aident l’armée nigériane à combattre Boko Haram. Selon Muhammad Kanar, responsable de l’Agence de gestion des situations d’urgence (Nema) pour tout le nord-est du Nigeria, les kamikazes seraient des adolescentes âgées de 9 à 12 ans, mais cette information n’a pas été confirmée par d’autres sources. « Quatre kamikazes, sans doute des femmes, ont attaqué un poste de contrôle » à Mafa, à 50 kilomètres à l’est de Maiduguri, la capitale de l’État de Borno, a pour sa part déclaré Ibrahim Abdulkadir, responsable local de la Nema. (Lire)
Attentats de Paris : 300 millions d’euros pour les victimes
L’indemnisation des victimes des attentats de Paris et Saint-Denis du 13 novembre « pourrait atteindre au total 300 millions d’euros », a annoncé jeudi la ministre française de la Justice. Le Fonds de garantie des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions (FGTI), mis en place en 1986, « a déjà octroyé 6,7 millions d’euros aux familles de victimes décédées » ainsi que 771.000 euros « de frais de déplacements ou de séjour aux proches, aux blessés et à leurs familles », précise Christiane Taubira, la garde des Sceaux. Le FGTI a été créé en 1986 alors que la France connaissait une vague d’actes de terrorisme liés à la situation au Proche-Orient. Il est financé par une taxe sur tous les contrats d’assurance, qui passera le 1er janvier 2016 de 3,30 à 4,30 euros. (Lire)
Les pourparlers de paix sur le Yémen piétinent
Les pourparlers de paix sur le Yémen menés sous l’égide de l’ONU en Suisse piétinent en raison notamment de divergences sur la libération de hauts responsables réclamée par le gouvernement du président Abd-Rabbou Mansour Hadi. Les discussions se déroulent depuis mardi dans un lieu tenu confidentiel en Suisse. Quelques heures avant l’ouverture des pourparlers, un cessez-le-feu est entré en vigueur au Yémen, mais les deux camps se sont déjà mutuellement accusés de l’avoir violé. Des sources médicales ont indiqué qu’au moins quinze personnes ont été tuées de part et d’autre dans des affrontements entre les rebelles Houthis, appuyés par l’Iran, et les forces loyales au président Hadi, soutenues par une coalition dirigée par l’Arabie Saoudite. (Lire)
Espagne : le Premier ministre agressé en pleine campagne électorale
Le chef du gouvernement conservateur espagnol, Mariano Rajoy, a reçu mercredi un violent coup de poing au visage, alors qu’il faisait campagne dans les rues de Pontevedra, ville de sa Galice natale, au nord du pays. L’agresseur, un jeune homme de 17 ans, a été rapidement maîtrisé par le service de sécurité non sans avoir frappé l’un de ses membres. Il a réussi à s’approcher tranquillement du leader du parti populaire (PP) en faisant mine de vouloir faire un selfie avec Mariano Rajoy. L’agresseur a déclaré peu après son arrestation « être heureux d’avoir fait ce qu'[il a] fait ». Il n’a pas d’antécédent judiciaire. (Lire)
France : Orange condamné à 350 millions d’euros d’amende
L’opérateur téléphonique français Orange va écoper d’une amende record pour entrave à la concurrence sur le marché des entreprises. Le montant qui aurait pu atteindre 500 millions d’euros, sera finalement de 350 millions d’euros pour l’opérateur. L’affaire remonte à avril 2008 et au dépôt d’une première plainte de SFR, qui a dénoncé les pratiques de remises fidélisantes, de couplage, de tarifs discriminatoires et de prix prédateurs de la part d’Orange en France depuis 2003 sur les marchés des communications fixes et mobiles entreprises. Bouygues Telecom a déposé plainte pour les mêmes motifs en août 2010, et Orange lui avait versé 300 millions d’euros pour quinze litiges au total. (Lire)
France : Éric Zemmour condamné pour provocation à la haine envers les musulmans
Le polémiste Éric Zemmour a été condamné jeudi à 3 000 euros d’amende pour provocation à la haine envers les musulmans, pour des propos au journal italien Corriere Della Sera en octobre 2014. Il a notamment déclaré notamment que les musulmans « ont leur Code civil, c’est le Coran », qu’ils « vivent entre eux, dans les banlieues. Les Français ont été obligés de s’en aller ». « Je pense que nous nous dirigeons vers le chaos. Cette situation de peuple dans le peuple, des musulmans dans le peuple français, nous conduira au chaos et à la guerre civile », ajoutait-il. Le parquet avait requis 10 000 euros d’amende. Zemmour a en outre été condamné à verser, selon les cas, 1 ou 1 000 euros de dommages et intérêts à des associations parties civiles, auxquels s’ajoutent les frais de justice, soit au total 13 003 euros. (Lire)
Poutine accuse la Turquie de s’être cachée derrière l’Otan 
Le président russe, Vladimir Poutine a donné ce jeudi sa onzième conférence de presse annuelle devant près de 1400 journalistes russes et étrangers. Le président russe a assuré le soutien de son pays au projet américain d’une résolution au Conseil de sécurité de l’ONU, qui a pour but de frapper les ressources financières du l’État Islamique. Il a cependant précisé que jamais Moscou n’accepterait « qu’on impose le départ d’un dirigeant », en référence à la position des États-Unis qui demandent le départ de Bachar Al-Assad. Au sujet des F-16 turcs qui ont abattu un Soukhoï-24 le 24 novembre alors qu’il survolait la frontière turco-syrienne, Poutine a affirmé que « les actes du pouvoir turc concernant notre avion qu’ils ont abattu n’étaient pas bienveillants mais hostiles ». Qualifiant ces faits de nouveau de « coup de poignard dans le dos », Vladimir Poutine a dit « ne pas voir de perspectives (d’amélioration) au niveau gouvernemental » pour les relations russo-turques, et a accusé la Turquie de « s’être cachée derrière l’Otan », dont elle est membre, et d’avoir abattu l’avion militaire pour que la Russie « fuie » la Syrie. (Lire)

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Yacine Babouche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..