Raouraoua : « Je ne voulais pas mettre une pression supplémentaire sur les Olympiques »

Tsa; le Vendredi 11 Decembre 2015
40110

Critiqué pour ne pas avoir été aux côtés de nos valeureux olympiques au Sénégal, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, se défend et affirme qu’il ne voulait pas mettre davantage de pression sur les jeunots de Schurmann. « Je ne voulais pas mettre une pression supplémentaire sur les Olympiques. C’est pour cette raison que je n’avais pas fait le déplacement au Sénégal avant cette finale de la CAN. J’étais tout de même en contact permanent avec les membres de notre délégation au Sénégal », s’est justifié Mohamed Raouraoua sur les ondes de la Radio nationale. Raouraoua craignait le scénario de 2011 où sa présence au Maroc, en compagnie du sélectionneur national de l’époque, Vahid Halilhodzic, a mis une pression sur les protégés d’Aït Djoudi, qui avaient raté la qualification pour les demi-finales de la première édition de la CAN des U23 dans la seconde mi-temps du dernier match du premier tour contre le Nigeria. L’EN menait (1-0) à la mi-temps et l’intrusion de Raouraoua durant la pause citron avait fait sortir les camarades de Baghdad Bounedjah du match qu’ils ont perdu sur le score sans appel de 4 à 1. Le président de la FAF s’est déplacé à Dakar pour assister à la finale qui opposera l’EN à son homologue du Sénégal, demain soir (20h, heure algérienne). « Notre objectif a été atteint avec cette qualification aux JO et si on arrive à gagner cette Coupe d’Afrique des U23, ce sera la cerise sur le gâteau », a-t-il ajouté.

Categorie(s): Sport

Auteur(s): Ali Ouezzane

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..