Superficie, matériaux, parkings, ascenseur : tout savoir sur le LPP

Tsa; le Dimanche 13 Decembre 2015
40142

Le ministère de l’Habitat a fixé dans un arrêté publié ce dimanche 13 décembre au Journal officiel n° 61 les spécificités techniques du Logement public promotionnel (LPP). Destiné aux classes moyennes, le LPP doit être d’une superficie comprise entre 80 m² pour F3 (trois pièces), 100 m² pour un F4 (4 pièces) et 120 m² pour un F5 (5 pièces). Les concepteurs du LPP doivent prévoir au moins une place de parking par logement, des aires de jeu et de détentes et des abris pour les dépôts des ordures ménagères. « La conception de bacs à ordures enterrés dotés d’un mécanisme permettant le ramassage, est très souhaitée », précise le texte.
Superficie des appartements
Les appartements LPP doivent être composés d’une salle de séjour dont la superficie minimale est de 22 m², de chambres dont la superficie minimale est de 12 m², de salle de toilette dont la superficie doit être supérieure ou égale à 1,5 m², d’une salle de bain dont la superficie minimale est comprise entre 4 m² pour un F3 et 6 m² pour un F5, d’une cuisine dont la superficie minimale varie entre 12 m2 pour un F3 et 16 m2 pour un F5, d’un espace de dégagement, d’un séchoir et de volumes de rangement. Les logements LPP doivent être dotés de « balcons, loggias ou terrasses en continuité de la salle de séjour et d’une ou de plusieurs chambres ». « La superficie totale cumulée des balcons, terrasses et loggias pour chaque type de logement doit être comprise entre 12% et 15% de la superficiehabitable du logement. Un séchoir d’une largeur minimale de 1,40m doit être prévu en prolongement de la cuisine. Le séchoir, tout en permettant un ensoleillement suffisant, doit soustraire le linge de la vue extérieure », précise le texte.
Cuisines équipées
Les logements LPP doivent être dotés de « deux emplacements pour climatiseurs avec leurs installations électriques, soustraits de la vue extérieure, devront être prévus au niveau de la salle de séjour et de la chambre des parents ». Et comme le montrent les photos que nous avions publiées, les LPP seront livrés avec des cuisines équipées. Le texte exige pour les cuisines la « fourniture et pose d’un ensemble de meuble de cuisine sur pieds composés de structures suffisamment résistantes, chants stratifiés, plinthes PVC, coloris et modèle au choix de l’architecte » et « un plan de travail d’un seul tenant à bord arrondi en marbre de premier choix sur meuble bas comprenant toutes les réservations pour évier et mitigeurs ». L’évier de cuisine doit être à « deux bacs en céramique de premier choix, avec un robinet mitigeur mono commande de premier choix avec bec orientable ».
Chauffage central et escaliers en marbre
Le LPP doit être d’une salle de bain équipée et d’un chauffage central. « Le chauffage intérieur des logements sera fait avec des chaudières murales dont la puissance sera déterminée sur la base du bilan énergétique du logement considéré généralement entre 15 et 30 Kw et de débit spécifique eau chaude sanitaire de 12 l/mn minimum à micro-accumulation relié par un circuit de tuyauterie en multi couche et radiateurs », précise encore le texte.
Toujours coté confort, les « marches et contremarches des cages d’escalier seront en marbre de qualité supérieure de trois cm d’épaisseur pour les marches et deux cm pour les contre marches. Les paliers recevront un revêtement en marbre ou en granit de deux cm d’épaisseur. »
Pour les ascenseurs, seuls les immeubles de plus six étages et plus seront équipés. « Pour les immeubles moyens (R+6 à R+9), prévoir un ascenseur au minimum d’une contenance de 8 places (630 Kg). Pour les immeubles hauts (R+10 ou plus), prévoir deux (2) ascenseurs au minimum d’une contenance de 8 places (630 Kg) chacun, un monte-charge », précise le texte. Pour les immeubles de moins 5 étages, l’ascenseur n’est pas prévu.
En ce qui concerne, les revêtements des sols, ils doivent « être de premier choix, de grande dureté et faciles d’entretien. Les revêtements des sols doivent être exécutés comme suit : les sols des espaces habitables seront revêtus en carreaux de grès cérame fin vitrifié de premier choix, constitués d’un mélange unique sur toute l’épaisseur, compact, non absorbant et résistant aux attaques chimiques et physiques, celles des locaux humides (cuisine et salle d’eau) seront aussi en carreaux de grès cérame antidérapantes ».
Portes-fenêtres et fenêtres double vitrage, volets roulants obligatoires
Les portes-fenêtres et les fenêtres des LPP doivent être en PVC ou en aluminium. Les menuiseries extérieures seront réalisées « en profilés de PVC ou en aluminium à rupture de ponts thermique (RPT), de sections, formes, et profils appropriés, comportant toutes feuillures, rainures, gorges, recouvrements nécessaires pour dormants et ouvrants. » Les fenêtres et les portes-fenêtres doivent être « en double vitrage (les deux lames doivent avoir des épaisseurs différentes) remplissant la fonction d’isolation thermique et phonique. Les ouvrants doivent être vitrés et les volets roulants montés dans un même cadre (les volets roulants sont obligatoires pour l’ensemble des régions). »

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Ali idir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..