Test : le Samsung Galaxy Note 5 mis à rude épreuve

Tsa; le Samedi 12 Decembre 2015
40129

Le Samsung Galaxy Note 5 est la phablette (entre smartphone et tablette) sur laquelle compte le géant sud-coréen pour asseoir sa suprématie dans le segment. Pour mieux le connaître, nous l’avons testé pour vous.
Un effet glissant apprivoisé
Ce qui constitue un des atouts du Note 5 est son design revu et surtout amélioré. À commencer par le verre Gorilla Glass 4 qui recouvre ces deux faces. Si on peut considérer que cela rajoute une touche qualitative, on pourrait, néanmoins, regretté le fait que cela affecte la prise en main de ce modèle avec un effet glissant qui pourrait faire peur aux utilisateurs aux petites mains. Heureusement que les designers de Samsung ont pensé à une astuce, toujours, esthétique pour y remédier : donner une forme incurvée à sa face arrière. De plus, ils ont réduit la largeur et l’épaisseur du Note 5 (par rapport au Note 4). Finalement, ça marche plutôt bien même lorsque ce terminal est confié aux fines mains de la gent féminine.
Un affichage de  choix

Après avoir exploré l’aspect extérieur du Note 5, intéressons-nous à ses caractéristiques techniques. On commencera par son écran qui fait vraiment sensation. Ce qui s’explique sûrement par le fait qu’il bénéficie de la technologie amoled, mais pas seulement. La résolution de 2560 x 1440 pixels assure, de son côté, un rendu des plus bluffant. C’est ce qu’on a constaté en visionnant des photos, des vidéos 4K enregistrées avec le Note 5 ou encore en jouant à des jeux vidéo.
Là où le Note 5 a pris des notes supplémentaires c’est en mode navigation et visualisation de texte. Deux usages qui souvent démasquent les défauts. Le Note 5 a passé le test avec succès. L’autre atout de ce modèle est la possibilité de personnaliser les tons des couleurs, à défaut d’utiliser le mode automatique qui ajuste les couleurs selon la nature du contenu affiché sur l’écran.
La luminosité et le contraste du Note 5 sont, pour leur part, remarquables puisqu’ils permettent une utilisation optimale même exposée aux rayons du soleil avec, toutefois, une perte en éclats des couleurs. Ce qui est compréhensible.
À noter que la luminosité, aussi élevée soit-elle, peut être adaptée à des conditions de basse luminosité en diminuant de son intensité pour éviter de faire mal aux yeux.
Des photos et des selfies de qualité

Sur papier, le capteur de 16 mégapixels du Note 5 est exceptionnel, ce que nous avons cherché à vérifier en lui faisant subir une batterie de tests.
Là où on voulait piéger l’appareil est dans les conditions de mauvaise luminosité puisque c’est là où les capteurs peuvent réagir mal. Ce ne fut pas le cas avec le Note 5 qui a rendu une copie exemplaire. C’est sûrement l’ouverture f/1.9 qui a permis une telle qualité. Les photos étaient lumineuses, détaillées et avec des couleurs très fidèles. Les vitesses de déclenchement et de mise au point sont à signaler puisqu’elles assurent de bons clichés lorsque les cibles sont mobiles et parfois rapidement. Le mode intelligent a été, pour sa part, satisfaisant en ajustant au mieux les réglages selon les scènes sélectionnées.
Une des nouveautés du mode photo sur la série des Note est le mode pro. Il permet d’effectuer les réglages soi-même et manuellement. Il y a, en outre, la possibilité d’enregistrer les photos au format RAW. Bien que gourmande en espace de stockage, cette option permet d’obtenir des résultats probants.
Côté capteur frontal, les selfies sont d’égales qualités mais cette fois-ci à une résolution de 5 mégapixels. Ce capteur offre la possibilité de réaliser de courtes séquences vidéo. Comme c’est un modèle qui est destiné aux professionnels, cela servira dans vidéo conférences.
Des vidéos 4K remarquables
Après avoir passé en revue le mode photo, on s’est attardé sur le mode vidéo. Dans ce registre, le Note 5 a bien répondu et la présence d’un stabilisateur efficace y est pour quelque chose. Le capteur de ce modèle nous a donné satisfaction en enregistrant en qualité 4K. Ce qui demande, aussi, un espace de stockage conséquent, mais grâce aux 32 Go de mémoire interne on peut se le permettre.
Cela dit, on regrette l’absence d’un emplacement pour carte SD pour augmenter le volume de stockage. La séquence enregistrée a été visionnée sur une télé ultra HD, et on peut dire que la qualité tient la route. Le Note 5 se distingue par une fonctionnalité très sympa. Il est possible de sélectionner une partie d’une vidéo pour la diffuser au ralenti question de la mettre en valeur.
Un stylet facile à utiliser
Souvent, on évite d’utiliser le stylet parce qu’il nous fait perdre du temps, mais puisque c’est un peu la marque de fabrique des Notes de Samsung, on s’est jeté à l’eau. On peut dire qu’on a bien fait de tenter l’expérience vu que le stylet sur le Note 5 est plutôt plaisant à utiliser et surtout à déloger de son emplacement. Une simple pression dessus et il est saisissable.
De plus, le constructeur sud-coréen a retravaillé ses fonctionnalités en améliorant la réactivité de l’écran avec le stylet. La transcription des caractères manuscrits se fait instantanément. Surement que le processeur Octa Core cadencé à 2.1 GHz et les 4 Go de RAM font bien leur boulot.
Une nouveauté sur le Note 5, écrire sur l’écran verrouillé est désormais possible. Les notes sont visibles et enregistrées dès qu’on déverrouille l’écran.
Une bonne autonomie

Avec des fonctionnalités pareilles et un écran aussi précis, on s’attendait à un essoufflement de la batterie en bout de quelques heures d’utilisation. Il a, tout de même, fallu attendre près de 11 heures avant que la batterie s’éteigne et cela après avoir poussé l’appareil à bout.
On aurait pu augmenter l’autonomie mais cela en faisant beaucoup de sacrifices sur le plan des fonctionnalités. En lançant le mode d’économie d’énergie, l’écran serait passé en noir et blanc et on aurait dû se contenter des appels et des SMS. Ce qui est difficile à admettre lorsqu’on a un appareil qui offre autant de fonctionnalités.
Conclusion

On doit avouer que le Samsung Note 5 a tenu ses promesses. Il a été remarquable dans les fonctionnalités les plus utilisées, ce qui devrait jouer en sa faveur. Mais pour l’avoir il faudra mettre le prix qui est autour de 93 000 DA.

Categorie(s): Conso et auto

Auteur(s): Karim.A

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..