Turquie, Somalie, Hezbollah, Tunisie, Arabie Saoudite, Irak, Air France… Le point sur l’actualité internationale du 20 décembre

Tsa; le Dimanche 20 Decembre 2015
40322

Turquie : plus de 100 morts dans une opération militaire anti-PKK

Plus de 100 militants présumés du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont été tués au cours des cinq derniers jours lors d’une opération militaire d’ampleur inédite qui se poursuit dans le sud-est à dominante kurde de la Turquie. L’opération, menée conjointement par l’armée et les forces spéciales de la police, a fait 102 morts dans les rangs du PKK, selon un nouveau bilan annoncé dimanche. Par ailleurs, au moins deux soldats et cinq civils ont perdu la vie dans les affrontements. Au total, 10 000 hommes appuyés par des chars ont été mobilisés pour cette offensive qui vise à déloger les militants kurdes des centres urbains et se concentre sur deux villes proches des frontières syrienne et irakienne, Cizre et Silopi. Après plus de deux ans de cessez-le-feu, des combats meurtriers ont repris l’été dernier entre les forces de l’ordre turques et le PKK. (Lire)
Somalie : 4 morts dans un attentat revendiqué par les Chabab

Au moins quatre personnes ont été tuées, samedi 19 décembre à Mogadiscio (capitale de la Somalie), dans une fusillade entre des hommes armés et les gardes du corps d’un responsable gouvernemental, suivie quelques minutes plus tard de l’explosion d’une voiture piégée. Des hommes armés ont ouvert le feu sur un responsable du gouvernement somalien, déclenchant une riposte nourrie des gardes du corps de cet officiel, qui aurait été blessé dans l’attaque. Quand la police est arrivée sur place, « une voiture bourrée d’explosifs » a sauté, a décrit un responsable de la police. « Quatre civils sont morts dans l’explosion et neuf autres sont blessés », selon un autre responsable de la police. L’attaque a été revendiquée quelques heures plus tard par les Chabab, groupe affilié à Al-Qaida, qui mène régulièrement ce genre d’opérations à Mogadiscio. (Lire)
Syrie : une figure du Hezbollah tué dans un raid israélien près de Damas

Une figure du Hezbollah libanais, Samir Kantar, a été tuée dans un raid aérien israélien près de Damas. « Le doyen des prisonniers libanais a été tué samedi soir lorsque des avions de l’ennemi sioniste ont bombardé un bâtiment résidentiel à Jaramana », une ville de la banlieue de Damas, a annoncé ce dimanche le Hezbollah dans un communiqué. Kantar purgeait une peine de prison à perpétuité en Israël avant d’être libéré en 2008 dans un échange entre le Hezbollah et l’État hébreu. Le Hezbollah combat en Syrie aux côtés des forces du régime de Bachar al-Assad contre les rebelles et les groupes djihadistes. (Lire)
Tunisie : les Américains craignent une attaque terroriste

Les autorités américaines craignent un attentat à Tunis. L’ambassade américaine à Tunis a conseillé à ses ressortissants d’éviter tout particulièrement le centre commercial Tunis Mall, récemment ouvert près de la capitale tunisienne, en raison d’une «possible attaque terroriste» qui pourrait viser cet espace dimanche. «Nous tenons à vous conseiller qu’un rapport dont nous ignorons la crédibilité indique la possibilité d’une attaque terroriste contre Tunisia Mall aux Berges du Lac le 20 décembre 2015. Nous vous conseillons d’éviter cet espace», a précisé l’ambassade samedi soir. Les autorités tunisiennes n’ont pour le moment pas réagi à l’avertissement américain. (Lire)
Irak : la Turquie retire ses troupes à la demande de Barack Obama

La Turquie a annoncé samedi qu’elle « poursuivrait » le retrait de ses troupes d’Irak. La veille, le président américain Barack Obama avait appelé son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, l’invitant à prendre une telle mesure afin d’apaiser les tensions entre les deux pays voisins. La Turquie a déployé il a y a une dizaine de jours un contingent de 150 à 300 soldats et une vingtaine de véhicules blindés dans le camp de Bachiqa, au nord du pays. « Prenant compte des sensibilités de la partie irakienne (…), la Turquie poursuivra le processus entamé pour le retrait de ses troupes stationnées dans la province de Mossoul », a indiqué le ministère turc des Affaires étrangères. Ankara a reconnu « un manque de communication » avec Bagdad sur cette affaire et a assuré que la Turquie « continuera de coordonner avec le gouvernement irakien sa contribution militaire à ce pays pour sa lutte contre l’État islamique ». (Lire)
Coalition antiterroriste : le Pakistan enrôlé malgré lui par l’Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite a annoncé mardi former une coalition de 34 pays musulmans pour combattre le terrorisme. Néanmoins, certains des 34 pays impliqués ont appris leur participation dans la presse. Le ministre pakistanais des Affaires étrangères aurait déclaré à des journalistes être « surpris » de voir son pays dans la liste des participants. L’ambassadeur d’Islamabad en Arabie saoudite aurait demandé des clarifications à Ryad. Jeudi, le porte-parole de la diplomatie pakistanaise avait confirmé l’engagement du pays, sans donner de précisions sur « l’étendue de notre participation », refusant de dire si le pays avait été consulté en amont. Au Liban également, le Hezbollah a annoncé son refus de participer à la coalition saoudienne. L’organisation chiite aurait été « surprise » et « exprime ses doutes profonds quant aux causes et finalités » de la formation d’une coalition. Plusieurs membres du cabinet du Premier ministre auraient même découvert son engagement dans la presse. À l’autre bout du monde, l’Indonésie avait également exprimé sa réticence après l’annonce du prince saoudien. Le gouvernement de Jakarta a nié mercredi avoir rejoint cette coalition. Les autorités n’avaient « pas encore vu les détails de la portée de cette coopération » et refusaient de prendre une décision. (Lire)
Fausse alerte à la bombe dans un vol d’Air France dérouté au Kenya

Un avion d’Air France, en provenance de l’île Maurice et à destination de Paris (France), a fait un atterrissage d’urgence dans la nuit de samedi à dimanche à Mombasa, au Kenya, après la découverte d’un colis suspect à bord. « Après analyse, il s’agit d’une fausse alerte (…), d’après les informations dont nous disposons », a déclaré le PDG d’Air France Frédéric Gagey. L’objet découvert était « un ensemble composé de cartons et d’une espèce de minuteur », a-t-il ajouté. Le vol AF 463, avec 459 personnes à bord et 14 membres d’équipage, avait quitté l’île Maurice à 21h locales et devait arriver à Paris à 5h50 locales. La France est en alerte sécurité maximale depuis les attentats de Paris qui ont fait 130 morts le 13 novembre. (Lire)

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Yacine Babouche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..